Orléans : Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, en visite le 3 octobre

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière se rendra, mercredi 3 octobre, dans le Loiret, pour participer à la présentation et à la signature du Document Général d’Orientations de la sécurité routière 2018-2022, ainsi qu’à des actions de terrain.

Il assistera à la présentation et signature du DGO (Document général d’orientations de la sécurité routière) en présence des acteurs locaux de la sécurité routière. L’après-midi, il se rendra à Fleury-les-Aubrais au Centre de secours principal d’Orléans-nord, pour une rencontre avec un groupe de jeunes du quartier de l’Argonne, membres de l’AJLA (association de quartier) qui suivent un cursus de sensibilisation à la sécurité routière, financée au titre du plan départemental d’actions de sécurité routière. Après avoir visité au cours du mois de septembre, le service des urgences du SAMU pour une sensibilisation aux conséquences des accidents de la route, les jeunes sont invités au SDIS 45 pour une présentation des missions des pompiers, dans le cadre des secours routiers.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. C’est à ce monsieur, motard à ses heures perdues, qu’on doit la mesure absurde consistant à rendre obligatoire le casque à vélo jusqu’à l’âge de douze ans.

    NB : porter un casque n’est pas, en soi, absurde mais rendre son port obligatoire fait entrer la France dans le club des pays qui n’ont rien compris à la promotion du vélo comme moyen de déplacement quotidien.

    • Vous êtes tombée sur la tête pour dire de telles bêtises, à une époque vous avez dû oublier de mettre un casque !
      Le bon sens, Madame Jeanne trottinette, le bon sens voyons, Antoine vous pose la question, vous rendez-vous compte des séquelles d’un coup à la tête ? Surtout à vélo, il y a tout de même de la vitesse (même relative) et la hauteur, etc !
      Et même sans tomber de haut, un coin de mur ou un bord de trottoir, mais c’est mortel, m…. alors !
      Vos propos sont aberrants et dangereux !

  2. la mesure absurde de la Barbe c’est surtout la limitation à 80 km/h sur les départementales. Le casque à vélo, désolé ça devrait être obligatoire pour tout le monde. Une chute à vélo sans casque c’est un trauma crânien à tous les coups. Vous en connaissez les séquelles ? Non ? Essayez, vous comprendrez vite… Et ne parlons pas des engins à roulettes en tous genres qui fleurissent sur les trottoirs, chaussées etc, les vélos à assistance électrique etc. On voit des cyclistes lancés pleine bille cheveux au vent.

  3. Monsieur répression ou l’art d’être( avec la formation des” meilleurs d’entre nous” ) aussi bête et hors sol !!!!!
    Bien sur que rouler moins vite voir plus du tout ça diminuera les effets liés à la vitesse,mais diminuer le nombre des agents du service public ça peut aussi faire baisser les taxes non????

  4. La limitation n’est pas ce qui me gêne le plus, même s’il y a des abus.
    Je vais me répéter une fois de plus, une limitation de vitesse n’a aucun intérêt tant qu’il y aura des alcooliques et camés sur la route. Et il y a tellement d’autres délits impunis (sens interdits, stops, feux rouges, etc, non respectés), conduite sans permis et aussi sans assurance et pleins de trucs encore !
    Là, il faut mettre le paquet, désolé Messieurs et Dames de la police, vous êtes souvent trop coulant. Parfois, je vous ai vu ne pas faire votre travail, y compris les motards de la municipale (qui évitent assez facilement certaines bagnoles) et ciblent plus facilement des personnes “qui ne se rebifferont pas” ; parole d’un fils, frère et oncle de policiers ; que cela vous plaise ou non !
    La sécurité routière, ce n’est pas qu’un “radar bien placé”, c’est tout ce que je viens d’énumérer, et si la loi est appliquée à la lettre, les routes villes/campagnes seront plus sûres. La limitation de vitesse, oui, mais après “élimination” des irresponsables, des suppressions de permis pour “X” années à repasser et les mettre sur le terrain avec les secouristes !
    Il fallait certes abaisser la vitesse sur les routes, mais c’est trop facile ; pour les autres infractions, il n’y a que des opérations “coups de poings”, ce devrait être permanent également, l’injustice est à ce niveau !

Les commentaires pour cet article sont clos.