Éducation : l’Angelus ne rouvrira pas ses portes

L’institution l’Angélus qui avait été contrainte de fermer ses portes en juin 2017, sur décision préfectorale,  suite à des suspicions de maltraitance sur des élèves et du travail dissimulé ne rouvrira plus.

LAngélus (@RCF).

L’école, une institution catholique hors contrat ouverte en 2010 à Presly, près d’Aubigny-sur-Nère (Cher) accueillait alors près de 110 élèves  primaire à la terminale. Dans un premier temps elle devait ouvrir ses portes dès la rentrée 2017avec le soutien d’une nouvelle association, sous l’intitulé “Association populaire d’éducation de l’Institut Saint-Gabriel à Presly” (APESGP),  conduite par des parents d’élèves. Las , la justice avait décidé de faire poser des scellés sur les portes du site .. Depuis,la chambre d’instruction de la cour d’appel de Bourges, en Octobre 2017,  avait débouté l’association de sa demande de réouverture au titre que « l’association qui s’est constituée, après la pose des scellés, n’a jamais pu prendre possession des lieux. Elle n’a donc pas de droit réel sur les locaux… »

L’APESGP avait alors tenté de plaider sa cause en conseil d’État. Ses arguments avaient été rejetés et la fermeture confirmée, au moins jusqu’à la fin de de la partie judiciaire de l’affaire.

La levée des scellés, au printemps dernier, avait redonné quelques espoirs aux fervents de la réouverture. En août, cependant, le rectorat n’avait pas donné l’autorisation nécessaire pour accueillir des élèves dans l’établissement. Les espoirs ont été définitivement douchés en ce début de semaine par Eric Lougnon, le président de l’association, qui a annoncé au quotidien local Le Berry Républicain «  nous avons décidé de jeter l’éponge ». L’association a dores et déjà engagé 12.000 euros en frais d’avocat et autres actions judiciaires, mais surtout elle aurait dû faire face à des frais supplémentaires sur les bâtiments, entre autres  remise à niveau des installations de chauffage (radiateurs). Il a par ailleurs expliqué que désormais « nous nous battons pour essayer de payer nos créances ».

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.