Des appels à projets contre la haine et les discriminations anti LGBT

Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, et la haine anti-LGBT était à Orléans lundi 8 octobre pour lancer les appels à projet contre la haine et les discriminations anti LGBT. Il s’est rendu au centre LGBT, 28, rue Sainte Anne à Orléans, puis, à 16h15 , au Cercil, 45, rue du Bourdon Blanc à Orléans. Lors de ces deux visites il échangera avec les principaux acteurs en charge de cette mobilisation dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Frédéric Potier au GAGL45 en présence de Taline Aprikian, directrice de cabinet du préfet et de Ludovic Pierret, secrétaire général adjoint de la préfecture du Loiret.

En 2018, 212 projets de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT répartis dans 90 départements ont été subventionnés et sont venus compléter la mobilisation et l’actions des services de l’État et des collectivités territoriales contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations anti-LGBT.

L’appel à projets 2018-2020, s’inscrivent dans les objectifs de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, et du plan de mobilisation contre la haine et les discriminations.

Qui peut candidater ?

Cet appel à projets s’adresse d’abord aux structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations anti-LGBT, et/ou de promouvoir les valeurs de la République, et/ou de mener une action éducative et pédagogique. Elles peuvent être constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non. Peuvent donc notamment candidater les associations loi 1901, les établissements culturels, les établissements scolaires et universitaires.

Quels projets peuvent être soutenus ?

– Cet appel à projets a pour but de soutenir les actions à portée territoriale qui s’inscrivent dans les objectifs du « plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020 » et du « plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT » librement consultables et téléchargeables .

– Sont ainsi éligibles des projets qui visent notamment à la réalisation de l’un ou plusieurs de ces objectifs :

– la connaissance de l’autre, l’engagement citoyen et le bien-vivre ensemble, la lutte contre les préjugés et les stéréotypes, par des actions à destination des jeunes, sur et hors temps scolaire,

– la production de ressources et de contre-discours en ligne ainsi que le développement du signalement des discours de haine sur internet,

– le soutien à des projets citoyens liés à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que les actions de communication et l’organisation d’événements contre la haine et les discriminations anti-LGBT,

– la valorisation des lieux d’histoire et de mémoire,

– l’accompagnement et la formation des acteurs de la lutte contre le racisme et

– l’antisémitisme et/ou les discriminations anti-LGBT,

– le développement de mesures de responsabilisation ,

– l’accompagnement des victimes de racisme, d’antisémitisme et/ou de discriminations anti-LGBT,

– la participation à la semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme du 18 au 24 mars 2019,

– la participation aux évènements LGBT qui se dérouleront autour du 17 mai, «Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie» et en juin 2019.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.