Orléans : “Macron… tes réformes où on se les met…”

À l’heure où le Premier ministre mettait une dernière main à son nouveau gouvernement, dans les rues d’Orléans des manifestants chantaient mardi matin: “Macron, si tu savais, tes réformes, tes réformes où on se les met”.

De nombreux retraités parmi les manifestants de la CGT.

Une manif dans le brouillard…

Combien étaient-ils ? Impossible dans un premier temps de se faire une idée en raison d’un tir de fumigène contre-productif puisqu’il cachait les premiers rangs et la banderole de tête. Le  “terrain de jeu” des manifestations sera t-il suspendu lors des prochains “matchs” à cause de ces fumigènes comme c’est le cas en football. Plus sérieusement, le gros des troupes, plusieurs milliers de personnes, 2 500 environ, était constitué des bataillons de la CGT (cheminots, postiers;..), de FO et de Solidaires et de nombreux retraités maltraités par le gouvernement, mais aussi des personnels du CHRO et des lycéens. Pour Sud-éducation les mesures annoncées par Jean-Michel Blanquert constituent , “une nouvelle saignée dans l’éducation”, et le doublement des CP-CE1, “des annonces cache-misère”. Sud-Solidaire considère qu’il s’agit là de “l’école de l’exclusion”. FO de son côté dit “non à la casse sociale organisée par le gouvernement Macron…voué aux cultes de l’argent et de l’individualité remettant en cause les fondements sociaux de notre société”. Non à tout ou presque pour FO, à Parcoursup, à la refonte du code du travail, à la CSE, à la réforme  de l’assurance chômage à venir…

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.