David Thiberge, maire de Saint-Jean-de-Braye (Loiret) et vice-président de la métropole, démissionne pour raisons de santé

Par une lettre rendue publique ce mercredi et envoyée à ses administrés, David Thiberge, maire de Saint-Jean-de-Braye, vient d’annoncer sa démission, pour raison de santé. Il démissionne aussi de son mandat de vice-président (PS) de la métropole où il était chargé de l’un des postes les plus importants celui des transports. Elu depuis 2008 à la tête de la ville de Saint-Jean-de-Braye, très apprécié dans sa ville et au-delà, David Thiberge, décoré de la légion d’honneur en 2017, pour 25 ans au service de l’Etat (enseignement), avait été aussi conseiller général du Loiret et il quitte donc la vie politique. Un conseil municipal devrait désigner son successeur d’ici à la fin du mois d’octobre.

David Thiberge

La lettre envoyée par David Thiberge à ses administrés

“J’ai la grande chance d’avoir eu, depuis près de trente années, la confiance de mes concitoyens pour les représenter. J’ai connu ainsi l’enthousiasme d’avoir été conseiller municipal, adjoint au maire, conseiller général, vice-président de notre agglomération, et maire de ma chère commune. J’ai été animé, toutes ces années, par de fortes valeurs humaines, de respect de chacun, d’écoute, de pragmatisme et d’un idéal de société où la solidarité et l’intelligence collective permettent d’affronter ensemble les défis qui s’offrent à nous.

J’ai toujours exercé ces fonctions d’élu à travers un engagement sans faille, répété, qui me permettait jour après jour de vivre dans ma ville, dans mon agglomération, au contact étroit de mes concitoyens et de leurs associations. Cette très grande disponibilité, les heures de travail que cela nécessite, les sacrifices personnels aussi, demandent une grande forme physique.

J’ai connu, depuis plusieurs années, des accidents de santé, qui résonnent aujourd’hui comme des signaux que j’ai longtemps négligés. Depuis plusieurs mois, je vis, le plus discrètement possible, avec des maux de tête violents, imprévisibles et très invalidants.

Mon état de santé ne me permet plus aujourd’hui d’exercer avec sérénité ces fonctions de maire et de vice-président de la métropole qui sont tellement exigeantes. C’est pourquoi je suis dans l’obligation de quitter le conseil municipal et le conseil de métropole.

Ces démissions ont un double sens : d’une part de me permettre de retrouver une santé meilleure, d’autre part de permettre à ceux qui me succéderont de poursuivre les projets enthousiasmants que nous avons pour notre commune et notre métropole.

En me retournant sur ces trente années de vie d’élu et d’engagement, je ne veux garder que les souvenirs de ces aventures humaines, de ces visages amicaux, la nécessité de l’innovation sociale et économique, la reconnaissance de mes concitoyens qui m’ont soutenu sans faille dans cet idéal de société plus juste et plus respectueuse de notre environnement et dans laquelle chacun peut s’élever par l’éducation, la pratique sportive et la culture.

Je remercie très sincèrement celles et ceux qui ont partagé ces moments avec moi. Chacun s’y reconnaîtra.”

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Je connais bien David et je le sais très combatif ! Je lui souhaite une très prompte guérison et de pouvoir profiter au mieux de sa nouvelle vie plus personnelle ! Bon courage David.

  2. J’ai été touchée par la lettre de mr thiberge à ces contityoyens, aussi je vous adresse mes voeux de prompts rétablissement et une bonne fin d’année. ..
    Cordialement

  3. Nous avions des divergences avec David THIBERGE, notamment sur la gratuité des transports en commun. Je lui souhaite, très sincèrement du courage et un prompt rétablissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.