Rwanda: en même temps francophone et en même temps anglophone

Souvent les arcanes de la diplomatie sont à peu près impénétrables au citoyen lambda. Avec la francophonie on atteint des …sommets. Ces jours prochains à Erevan (Arménie), hommage est rendu à l’un des plus grands ambassadeurs de la langue française à travers le monde, Charles Aznavour. Là c’est clair, il était prévu que le chanteur accompagnât le président Macron à ce 17 ème sommet de la francophonie. Très bien.

Paul Kagzame. @gouvernement rwandais.

Ce qui l’est beaucoup moins, c’est l’élection probable avec le soutien de Paris de Louise Muschikiwabo, comme nouvelle présidente de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie). En matière de langue de bois, la francophonie bat tous les records. “Encourager la pratique du Français tout en respectant les droits de l’homme et blabla,…” En fait s’il fallait parler vrai, la francophonie où le Canada joue un rôle déterminant (son actuelle présidente qui se représente Michaëlle Jean est canadienne), reste le dernier contre-pouvoir à l’impérialisme anglophone, il faut appeler un chat un chat.

Nous sommes 300 millions à pratiquer la langue de Molière dont la majeure partie en Afrique. Alors Louise Mushikiwabo, est sans doute une très brave femme qui parle probablement un Français parfait. Seul « bémol », elle est ministre rwandaise de Paul Kagamé, le président rwandais,  qui a non seulement craché sur la France tant qu’il a pu après le génocide et présenté la candidature de sa compatriote -en Anglais- lors une visite à l’Elysée.  Chapeau ! Un Paul Kagame qui n’est pas tout blanc dans le génocide rwandais, sans mauvais jeu de mots, des ouvrages documentés l’ont bien démontré. On l’aura compris, avec Mme Mushikiwabo, c’est l’Afrique qui prendrait la tête de la tête de l’OIF, trois ans après l’excellent Abou Diouf, l’ancien président sénégalais.

Le Rwanda au  Commonwealth

La nouvelle carte du Rwanda.

Trouver un président à la francophonie s’avère aussi difficile que de dégoter un ministre de l’Intérieur présentable. Il ne suffit pas de traverser la Méditerranée pour décrocher le job.  Emmanuel Macron devra quand même nous expliquer comment il peut soutenir un régime rwandais qui en 2008 a décidé de remplacer le Français par l’Anglais comme langue obligatoire! Et fait adhérer son pays au …Commonwealth  La transgression a ses limites, surtout lorsque Kigali (capitale du Rwanda) où Kagame est aux commandes depuis 2000 n’est pas connue pour son respect furieux des libertés. Ce soutien de la France à une représentante de Kagame est sans doute une nouvelle application du « en même temps », anglophone, et… en même temps francophone.

                                          Ch.B

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.