Cinéma : fréquentation des salles en hausse

En France le cinéma se porte bien, la Région Centre-Val de Loire contribue à cette bonne santé avec en 2017,  6 740 000 entrées sur les 209 millions annoncés pour tout le pays par le Centre national du cinéma (CNC) ce qui représente la troisième meilleure fréquentation depuis 50 ans. Avec 2,62 entrées par habitants notre région se situe dans la moyenne des régions à l’exception de l’Ile de France où on note un pic à 4,51 entrées par habitant.

Il faut dire qu’en raison de l’importance de sa population et de Paris elle est la région la mieux équipée en salles de cinéma. Elle possède 311 cinémas dont 38 multiplex alors que dans notre région on n’en dénombre que 68 dont 10 multiplex ce qui est plutôt bien et représente un fauteuil pour 68 habitats.

Selon le CNC chaque région a sa spécificité. En  Région Centre-Val de Loire il a recensé plus de spectateurs hommes que femme alors que la Bretagne s’enorgueillit de la plus forte proportion de cinémas Art et Essai, la Corse du taux d’occupation de fauteuils le plus important et les Pays de Loire affichent la place de cinéma la moins chère.

Nicolas Vanier au sommet dans notre région

En progression depuis trois ans, les films français ont à nouveau accru leur part de marché en 2017Avec plus de 78 millions d’entrées,  soit 37% de part de marché contre 35% en 2016,”les films français ont connu un beau succès dans les salles”, observe Frédérique Bredin, présidente du CNC. Les films américains reculent, leur part de marché atteint 49 % en 2017, contre 52 % en 2016.

Si dans notre région et seulement dans notre région « L’école buissonnière » de Nicolas Vanier a réalisé le meilleur score avec 205 200 entrées, partout ailleurs ce sont les comédies « Raid Dingue » (4,6 millions d’entrée  sur tout le pays, 197,7 dans notre région) et « Valérian et la Cité des milles planètes » de Luc Besson (4 millions d’entrées) qui triomphent.

Agora spéciale : L’École buissonnière avec Nicolas Vanier

Plusieurs films sélectionnés ou primés, notamment à Cannes, ont rencontré un large public tels « 120 Battements par minute » de Robin Campillo, Grand Prix du Jury (812.000 entrées), « Visages, Villages », réalisé par Agnès Varda et JR, Oeil d’or du meilleur documentaire (234.000), « Barbara » de Mathieu Amalric, primé à Un Certain Regard et lauréat des Prix Jean Vigo et Louis Delluc (360.000), « Petit Paysan » de Hubert Charuel, sélectionné à la Semaine de la critique (514.000). 

Que souhaiter au cinéma français en 2018 ? Tout simplement de continuer comme l’année précédente. Selon les chiffres du Centre national du cinéma publiés ce mardi, 2017 a été faste pour les exploitants comme pour les artisans du septième art. « Les Français sont les plus grands cinéphiles d’Europe. C’est grâce aux professionnels passionnés qui animent les salles que le cinéma connaît un tel succès dans notre pays. C’est aussi grâce à l’implantation des cinémas au cœur des grandes villes et des petites communes”, explique Frédérique Bredin.

F.C.

Profil des spectateurs dans notre région

– 12,4% sont assidus, 40% sont des spectateurs réguliers, 47,6% sont des spectateurs occasionnels

– 15,7% sont des 3-14 ans, 18,5% des 15-24 ans, 11% des 25-34 ans, 13,4% des 35-49ans,41,5% sont des 50 ans et plus

– 27,9% sont des étudiants, 28,1% sont des CSP+, 19,7 des CSP-, 52,2% des inactifs

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.