Blois RDV de l’Histoire : il y aura parité hommes-femmes, a promis Francis Chevrier

Lors de l’inauguration officielle des 21e Rendez-vous de l’histoire de Blois, l’appel des 520 historiennes a été entendu, et son directeur Francis Chevrier l’a promis : il y aura désormais parité dans les diverses instances qui composent le comité d’organisation des RVH, du comité scientifique aux conférences et tables rondes.

Francis Chevrier, directeur des RDV de l’Histoire

Début octobre, un collectif d’historiennes avaient lancé un appel à “mettre fin à la domination masculine en histoire”. “D’année en année, cette manifestation s’est imposée comme le moment de visibilité unique donné à la production et à la recherche historiques, avec ses stars, ses invités, ses évités, ses dîners, ses conférences à guichets fermés”, écrivait notre confrère du Monde le 3 octobre dernier. Mais pas besoin d’écriture inclusive tant la visibilité des historiennes est à peu près égale au flou de Mona Lisa sur l’affiche cette année… 18 hommes primés lors du grand prix des RVH pour seulement trois femmes en 21 éditions : c’est maigre. Et Francis Chevrier a beau promettre que désormais, le comité scientifique sera paritaire, les tables rondes et les cartes blanches aussi souvent que possible, “nous en avons pris la décision et nous l’écriront dans le règlement” : cette matinée inaugurale du 12 octobre a vu se succéder au micro des “discours officiels”… six hommes sur six orateurs. Pas de chance le ministre de l’Éducation nationale est un homme, il y a peu encore c’était Najat Vallaud-Belkacem qui apportait une peu de féminité à un milieu historique en overdose de testostérone.

“Blois est le festival de Cannes des historiens” s’est plu a rappeler Francis Chevrier. Excepté le côté glamour des starlettes en robes échancrées jusqu’au nombril juchées sur talons aiguilles, il a raison : là bas aussi, la Palme d’or n’a été décerné qu’à… une seule femme (Jane Campion en 1993 avec La Leçon de piano) et seulement 11 présidentes du jury, en 71 éditions…

“L’histoire” dira si cette promesse se réalise. On vérifiera.

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.