La première clinique spécialisée dans “la fracture numérique” vient d’ouvrir

Face à la multiplication des fractures occasionnées par la pratique du SMS et du tweet, un médecin suisse vient d’ouvrir une clinique spécialisée dans la « fracture numérique ».

« Etant donné le nombre de plus en plus important de personnes qui s’adonnent à la pratique numérique, tête baissée sur leur smartphone, à l’arrêt ou en marche, les torticolis et les maux de nuque se sont multipliés », explique le docteur Clicman, qui vient d’ouvrir une clinique spécialisée dans le canton de Vaud en Suisse. « Chez le jeune adulte, il s’agit le plus souvent de cervicalgie posturale », poursuit le professeur,  « mais qui peut dans certain cas aller jusqu’à la fracture ».  Des cas ont même été observés de double fracture, lorsque le tweettos qui souffre d’une addiction grave aux SMS, percute violemment un poteau ou un arbre.  La clinique du docteur Clicman propose de réduire cette fracture dénoncée par de nombreux élus en France.

Remboursée par les GAFA

Numérique

Selon certaines sources sur internet, l’AMSFN (l’Association des Médecins Spécialisés dans la Fracture Numérique), serait en négociation avec les opérateurs du net, pour que la fracture numérique soit remboursée par les GAFA (les géants du numérique), après que la Sécurité Sociale française a refusé de prendre en charge ce remboursement.

Le Goracentre

Afficher les commentaires