Chico Trujillo chante le Chili intime

Boléros, cumbia, valses, ballades… les plus classiques de la musique traditionnelle latino-américaine ont charmé le public de la Scène Nationale d’Orléans le 14 octobre dernier ! 

Entre désespoir, oubli, désenchantement et douleur exprimés à travers son répertoire, Aldo ‘Macha’ Asenjo, leader et chanteur du groupe culte chilien Chico Trujillo, fait de son Bloque Depresivo (‘Bloc Depressif’), une ode magnifique à la culture

de Valparaiso. Et nous, on glisse, on fond dans la chaleur envoutante des chansons populaires de ce port chilien, se laissant prendre à l’émotion des rythmes et la plainte des mots, qui nous saisissent au cœur et au corps. Et l’on ne peut s’empêcher de chalouper sur nos fauteuils, accompagnant maracas, guitares classique et nicaraguayenne, claviers, percussions, et cette trompette qui déchire la nuit à bout de souffle… Le tout dans des ambiances de bals populaires, de bars portuaires, de soirées un peu disco, jazzy, jusqu’à la variété avec cette sublime reprise du célèbre tube italien Solo Tu de Matia Bazar !

Et nous, à la demande de Aldo ‘Macha’ Asenjo, on frappe des mains, on accompagne le rythme avec ces musiciens qui nous offrent avec générosité l’intimité et la chaleur de leur pays.

E.B.

Afficher les commentaires