Jeanne Chapillou

Gérard Hocmard

Par Gérard Hocmard

 

Comment cela, vous ne connaissez pas la grande artiste orléanaise Jeanne Chapillou, celle qui a produit de si belles gravures et céramiques et dont une œuvre orne la façade de Notre-Dame des Miracles à Orléans ? D’où venez-vous ? De la montagne ? Tout le monde connaît Jeanne Chapillou, voyons ! Elle est d’ailleurs en vedette au Salon des Artistes orléanais pour le 40e anniversaire de sa disparition. Même que La Rep’ de vendredi dernier  l’annonce.

            Vous pensez que le journaliste aura voulu parler de Jeanne Champillou ? Ah bon. Peut-être après tout. Il ne faut pas lui en vouloir. Il n’est peut-être pas d’ici et puis il n’aura pas eu le temps de se documenter, le pauvre.

            En tout cas, moi, en sortant de l’exposition à Saint-Pierre-le-Puellier, je compte aller au Musée des Beaux-Arts. Il paraît qu’il y a là-bas des pastels assez fabuleux, un Jardin aux bésicles, des Péronnelle et des Tintin de La Tour, des bustes de Houdin et des toiles de Boutcher, une œuvre de l’époque Pont-Aven de Paul Grosgain. Il y aurait aussi des Bouton de Monvel, une Skieuse de Tagada de Lampicka, des toiles de Roger Capitole… Un beau dimanche en perspective !

Je ne serais pas en train de devenir un peu guêpin, moi ? Il va falloir que je me surveille. Finalement, quoiqu’on dise, cinquante ans de présence quelque part,  ça vous façonne son homme !

 

                                                                       Gérard Hocmard

 

Afficher les commentaires