“Musique pour Craonne ” avec l’Orchestre d’Orléans

En tant qu’Allemand et Européen, j’ai la volonté de partager avec vous un temps fort dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre”. Tels sont les mots de Marius Stieghorst chef d’orchestre et directeur artistique de l’Orchestre d’Orléans qui se produira avec émotion  au Théâtre d’Orléans les 10 et 11 novembre dans un programme “Musique pour Craonne*” .

Un dyptique aux multiples facettes

En ouverture de ce concert, Daniel Hubé, historien; se livrera à une  courte présentation du rendez-vous musical et mémoriel. La contribution  de cet historien a été très précieuse dans la recherche et l’obtention des photos projetées lors de l’exécution de pièces de  Maurice Ravel, Jacques Ibert et Paul Hindemith données pendant l’entracte par les élèves pianistes du conservatoire.
Par ailleurs, un film d’archives, vue aérienne des champs de bataille et des villes à la toute fin de la guerre depuis une montgolfière, bénéficiera d’un accompagnement musical interprété par Jean-Renaud Lhotte, violoncelliste de l’orchestre accompagné au piano par Marius Stieghorst.
 

Marius Stieghorst

 La première partie de ce rendez-vous d’ouverture, conçu sous la forme d’un dyptique permettra d’entendre des œuvres symphoniques de George Butterworth (The Banks of Green Willow), compositeur britannique  tombé dans la bataille de la Somme, de Claude Debussy (Berceuse héroïque), figure tutélaire de la musique française, mort avant la fin du conflit en mars 1918 et d’Albéric Magnard (Chant funèbre opus 9) tué alors qu’il défendait sa propriété lors de l’offensive des allemands en 1914. La seconde partie sera dédiée à la grande Symphonie en ré mineur,  de César Franck.
 
Dan le hall du théâtre, à l’occasion de  cet événement, une exposition confiée par les Archives départementales évoquera “Le Loiret dans la Grande Guerre.” 
 
Jean-Dominique Burtin
 
* Le nom de Craonne est rendu célèbre par la Chanson de Craonne, chanson contestataire entonnée par des soldats français durant la guerre en 1917 et, notamment, par des soldats qui se sont mutinés après l’offensive meurtrière du général Nivelle au Chemin des Dames en 1917.
Samedi 10 novembre à 20h30 , dimanche 11 novembre à 16 heures, salle Touchard, Théâtre d’Orléans. Places; De 13 à 28€.  
Réservations : Théâtre d’Orléans, du mardi au samedi de 13 heures à 19 heures.
Tel. à partir de 14 heures : 02 38 62 75 30. 
 
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.