Vierzon : deux agents hospitalier en grève de la faim

Le village gaulois résiste encore et toujours.

Les réponses apportées, lors d’une réunion, la semaine dernière, par la directrice de l’ARS (Agence Régionale de Santé), Anne Bouygard, aux représentants de l’intersyndicale de l’hôpital de Vierzon n’ont aucunement rassurés ces derniers. D’autant que, par courrier, vendredi, la directrice régionale a confirmé ne pas s’engager « maintenir l’ensemble des services dans leur totalité, leurs capacités et dans leurs fonctions actuelles ».

Après de nombreuses manifestations collectives, des marches de soutien, une double chaîne humaine autour de l’hôpital vierzonnais, des barrages filtrants aux entrées d’autoroute, une vidéo, une marche des « femmes enceintes » sur Bourges, deux agents hospitaliers du site ont décidé de passer à une autre forme d’action. Dans le camp gaulois installé, au 100e jour de grève des personnels, depuis une quarantaine de jours dans la cour de l’hôpital, ils ont entamé une grève de la faim depuis dimanche soir. Ils sont soutenus par l’intersyndicale et seront placés sous surveillance médicale.

Afficher les commentaires