Pierre Guyotat prix Médicis

Pierre Guyotat. Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Le prix Médicis a été attribué mardi 6 novembre à Pierre Guyotat pour Idiotie (Grasset).

L’écrivain, né en 1940 et révélé par « Tombeau pour cinq cent mille soldats », a déjà obtenu lundi un prix Femina spécial pour l’ensemble de son œuvre.  Il y a quarante huit ans, la non-attribution de ce prix au même auteur pour Eden Eden Eden (Gallimard) – interdit à l’affichage, la publicité et la vente aux mineurs par le ministère de l’intérieur, objet d’une pétition internationale – avait provoqué le départ de Claude Simon du jury.

Pierre Guyotat est le frère du journaliste orléanais Régis Guyotat, ancien correspondant régional du Monde et auteur de “La résistance au coeur (Denoël, 1987)”, sur l’Afghanistan, et de “La Temesguida, une enfance dans la guerre d’Algérie” chez Gallimard. 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.