La Nouvelle Calédonie au Sénat : les accords seront respectés dit Edouard Philippe

Jean Pierre Sueur a interpellé le Premier ministre sur la question calédonienne, ce jeudi lors des questions au gouvernement. 
Après le référendum d’autodétermination qui a donné la victoire du non à l’indépendance avec 56,7% des suffrages, le sénateur socialiste du Loiret a salué la forte participation (80,6%). Il a rappelé les 2 engagements de la France dans le processus de décolonisation : la possibilité d’organiser 2 nouvelles consultations et de poursuivre de transfert des compétences.
La réponse d’Édouard Philippe a levé toutes les incertitudes. Le cadre institutionnel n’a pas vocation à être modifié même si, pour lui et pour les républicains calédoniens, l’organisation des 2 autres référendums est facteur d’instabilité. Le premier ministre qui s’est exprimé longuement sur la situation en Nouvelle Calédonie estime qu’il faut maintenant se recentrer sur la question du développement économique et social.
Les discussions entre les partis doivent reprendre le mois prochain.

Source: PublicSénat

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.