Une jeune trompettiste espagnole à All That Jazz

Pour le deuxième concert de cette 10e saison, vendredi 9 novembre, Didier Bergen avait invité la jeune Andrea Motis à se produire sur la scène d’All That Jazz. Pour cette soirée exceptionnelle, la salle des Lobis était comble. Lors de cette tournée mondiale dont la seule date en France était Blois, la jeune chanteuse espagnole était entourée de quatre musiciens de talent, avec qui elle a enregistré son dernier album intitulé Emotional Dance : Ignasi Terraza au piano, Joan Chamorro à la contrebasse, Josep Traver à la guitare et Esteve Pi à la batterie.

Une jeune artiste de talent

A vingt-trois ans à peine, cette jeune artiste très talentueuse est déjà une vedette internationale. Dès le début du concert, le ton est donné avec un morceau de jazz manouche très dynamique qui remue bien, suivi d’une reprise d’un titre de Nat King Cole, sur Madame Butterfly, montrant ainsi l’éventail de talents du groupe.

A la base, Andréa est trompettiste, mais sa voix est belle, légère, agréable, jeune et en même temps mature. Il y a un très bel équilibre entre la voix et la trompette, en effet, quand elle ne chante pas, elle joue de la trompette remarquablement bien.

De la sensibilité et de la délicatesse, venues d’Espagne

Au cours de la soirée, on passe ainsi de belles reprises à des morceaux originaux. Les rythmes changent, avec des morceaux calmes succédant à des morceaux plus dansants. La talentueuse Andréa est particulièrement à l’aise avec les rythmes sud-américains, type samba ou bossa nova. Même si elle chante beaucoup en anglais, l’espagnol et le portugais lui vont particulièrement bien, et il faut vraiment qu’elle persévère dans cette voix pour garder une belle originalité.

En effet, lorsqu’elle chante dans sa langue natale, il y a beaucoup de délicatesse, de sensualité même : ces moments sont plus « intimes », plus personnels. Le français lui va aussi très bien, avec une remarquable interprétation de Que restent-ils de nos amours ?, pleine de sensibilité.

Pour le prochain concert, l’Espagne sera encore une fois à l’honneur, avec un concert résolument rythm’n’soul du groupe The Limboos, dont le batteur est une… batteuse ; celui-ci aura lieu à un horaire peu fréquent, c’est-à-dire le dimanche 16 décembre à 18 heures. Un son vintage à découvrir sur scène.

EVE

http://www.allthatjazz.fr/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.