Le belcanto enchante Vendôme

Depuis deux ans, le Concours international de belcanto Vincenzo Bellini se tient à Vendôme. La finale 2018 qui s’est tenue le 17 novembre au sein du campus Monceau Assurances a consacré le talent de Nombulelo Yende.

les lauréats du 8e Concours international de belcanto Vincenzo Bellini sur la scène vendômoise. Crédit photo : Claude DEFRESNE (MusicArte).

Créé par le maestro italien Marco Guidarini, directeur de l’orchestre symphonique de Mitteleuropa dans la région du Frioul-Vénétie julienne et organisé par l’association Musicarte avec le soutien de Monceau Assurances, ce concours constitue la référence dans le paysage lyrique international.

Le maestro italien Marco Guidarini a créé le concours Bellini

« Depuis 2010, notre objectif est de mettre en lumière et promouvoir le répertoire belcantiste mais aussi de révéler les jeunes chanteurs désireux d’incarner les grands rôles de ce répertoire, peu défendu en raison de l’extrême difficulté technique et vocale permettant de l’aborder » explique ainsi Marco Guidarini.

La victoire en 2010 de la jeune soprano Pretty Yende, que l’on retrouve maintenant sur les plus grandes scènes lyriques mondiales telles que le Metropolitan Opera de New York ou la Scala de Milan, a définitivement consacré la stature dont bénéficie la compétition franco-italienne. Lauréate du concours Operalia-Placido Domigo 2011, Pretty Yende est aujourd’hui sa première ambassadrice. Mais d’autres lauréats comme la soprano Anna Kasyan, le ténor sud-coréen Sung Min Song ou les sopranos italienne Roberta Mantegna et suisse Marie Lys ne sont pas en reste.

Cette année, le concours dédié à Montserrat Caballe, décédée en octobre dernier, a une nouvelle fois été à la hauteur de sa réputation. Sur scène, les auditions des dix solistes internationaux ont révélé plusieurs interprètes au timbre parfait maîtrisant parfaitement les techniques de chant. Le jury a finalement consacré la soprano sud-africaine Nombulelo Yende qui remporte le Grand Prix Vincenzo Bellini 2018 mais aussi le Prix spécial du public – Rouillac créé pour la première fois cette année.

Directrice du concours, Youra Nymoff-Simonetti soulignait cependant le talent prometteur des autres lauréats, l’argentine Laura Pisani (Prix spécial voix féminine), l’italienne Arianna Cimolin (Prix spécial Ville de Vendôme) et l’espagnole Sara Baneras (Prix spécial du New Year Music Festival in Gstaad).

Pour promouvoir le belcanto, les créateurs du concours associent désormais à la compétition une académie destinée aux jeunes chanteurs, désirant se perfectionner dans la connaissance approfondie du style et de la technique. Ces académies ont ainsi lieu plusieurs fois par an, à Vendôme et dans le monde.
www.bellinibelcanto-internationalcompetition.com

J-L. V.

Le palmarès 2018

Le 1er Grand Prix Vincenzo Bellini a été décerné à : Nombulelo Yende – Soprano (Afrique du Sud).
Prix Spécial du Public – Rouillac : Nombulelo Yende, Soprano (Afrique du Sud).
Prix Spécial Voix Féminine : Laura Pisani, Soprano (Argentine).
Prix Spécial Voix Masculine : non-décerné.
Prix Spécial de la Ville de Vendôme : Arianna Cimolin, Soprano (Italie). 
Prix Spécial Mady Mesplé (pour la meilleure interprétation d’un air en Français) : non décerné.
Prix Spécial du New Year Music Festival in Gstaad : Sara BAÑERAS, Soprano (Espagne).

Finalistes

Sara FANIN, Soprano, Italie Paola MAZZOLI, Mezzo-Soprano, Italie
Hernan VUGA, Baryton, Argentine

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.