Le Péril jaune

Il ne fallait pas sortir de Polytechnique ou de l’ENA pour comprendre depuis longtemps que le prix de l’essence n’était que l’accroche de mécontentements divers et, que je sache, les RG n’ont pas été dissous. Ou bien alors il fallait justement ne pas avoir fait l’X ou l’ENA, ni avoir été recruté sans expérience préalable et sur dossier dans le but de représenter ses Gérard Hocmardconcitoyens à l’Assemblée pour s’en rendre compte.

par Gérard Hocmard

Il y a visiblement un problème de grille de lecture de la part des membres de ce gouvernement. À partir du moment où on voit partout de la peste brune (de droite ou de gauche avec quand même un réflexe dextrogyre) et où on interprète les faits à travers ce prisme, la peste finit par être au rendez-vous. C’est bien connu : à force de crier « au loup »…

Si besoin était, les réseaux sociaux qui, comme la langue d’Ésope, sont le meilleur comme le pire, ont prouvé en l’occurrence leur incroyable capacité de nuisance. On est atterré d’apprendre aujourd’hui que des « gilets jaunes » de bonne volonté, qui croyaient naïvement défendre simplement leur bifteck, font l’objet, eux et leurs familles, de menaces de mort pour souhaiter entrer en pourparlers avec le gouvernement.

Il est incroyable en tout cas que l’on n’ait pas songé samedi à sanctuariser l’Arc de Triomphe, où la Flamme du Soldat inconnu représente peut-être un des derniers symboles d’unité d’une société en miettes. À moins qu’il se soit agi d’une stratégie de la part du ministère pour faire passer l’idée de l’amalgame gilets jaunes – peste brune. Auquel cas le résultat est pitoyable !

On ne voit guère de consolation possible pour les responsables gouvernementaux empêtrés dans leur suffisance et dans leurs bourdes. À moins qu’un petit dîner tout simple à 200 euros peut-être… ?

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Que cela fait du bien de lire l’analyse d’un giletjaunologue* aussi compétent!
    Ce texte reflète parfaitement l’état de confusion de ceux qui ont cru pouvoir gouverner un peuple comme on fait dans une start up usine.
    L’expression “dextrogyre” (et pourquoi pas “lévogyre” pendant qu’on y est) vaut son pesant d’or par le mépris sous-jacent pour les fumeurs de gauloise-buveurs de diesel qu’elle sous entend.
    *vivement une chaire de giletjaunologie que se partageront tous les experts qui défilent dans les médias.

  2. Heureusement Gérard Hocard vint pour tout nous expliquer.
    Crions tous en chœur :
    Hocard ,Président ! Hocard, Président !

  3. Les mêmes méthodes qu’à l’époque des Pasqua et Pandraud.Qui a commencé la violence, des flics en civil ou réellement des gens qui en avaient ras le bol et n’avaient plus de recul dans cette lutte ?
    Pourquoi l’Arc de Triomphe était ouvert alors que tout était fermé aux alentours ?
    J’espère que ce mouvement continuera encore un bon moment. Chassons les !
    Ce gouvernement veut nous berner, mais il prend décidément les français pour des cons !!!

    • Il y a dans ce pays, des moyens légaux de manifester son mécontentement : les élections (18% de votants la semaine dernière dans l’Essonne), la grève, les manifestations déclarées….Or nous avons un mouvement liberticide qui nous empêche d’aller et venir liberté fondamentale, et qui nous propose le général de Villiers comme 1er ministre !!! sans élection, avec le soutien de Dieudonné!

  4. Gérard Hocmard est toujours pertinent dans ses analyses. J’ai apprécié le “réflexe dextrogyre”, qui est bien réel.
    Une précision toutefois. Les Renseignements généraux ont été dissous en 2007, sous la présidence (à la demande, semble-t-il) de Nicolas Sarkozy. Des fichiers ont été détruits, sous le regard du ministre de l’Intérieur de l’époque, Brice Hortefeux.
    Un service disposant de missions proches des RG a été recréé en 2015 par Manuel Valls, mais avec des moyens bien inférieurs, notamment en matière de couverture territoriale. Et entre temps, la culture politico-sociale des fonctionnaires de 2007 avait disparu en même temps que lesdits fonctionnaires.
    Quant aux responsables gouvernementaux actuels, sont-ils “empêtrés dans leur suffisance”, ou dans leur insuffisance ? C’est peut-être bien les deux !

  5. L article est bien rédigé et culturellement intéressant. Mais se voir répéter à tout va ce qui semble être … l essence de ce mouvement , ça nous … pompe

  6. Les français se sont bernés eux mêmes, encouragés par les médias (affaire Fillon), le duel Macron/Le Pen était un coup gagnant pour le jeunot.
    Macron était le poulain des médias français et même si le deuxième tour ne nous laissait pas le choix, aux législatives les français avaient encore un choix à faire.
    Les responsables de ce qui se passe aujourd’hui sont aussi, les électeurs qui ont donné à ce gamin une majorité écrasante à l’assemblée nationale !
    Hier soir, sur une chaîne d’info, vu et entendu “la voix de son Maître” Caroline Janvier. De plus ce perroquet est transparente et sans talent !

  7. Une revendication MAJEURE à été omise dans la liste des gilets jaune; Rétablir dans TOUS LES VILLAGES DE FRANCE des VESPASIENNES!
    Même à CLOCHEMERLE cette dernière à été détruite!! (Sur ordre probablement de Mr MACRON…)vite une enquête et un rétablissement urgent car en sortant du troquet ou du rond point,la ou on a refait le monde,on peux avoir une grosse envie de pisser,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.