“A lier” ou la folie des réseaux

L’entrée dans la collégiale Saint Pierre donne une immédiate impression d’une espace  un peu envoûtant, une sorte de caverne magique … et la collégiale se transforme en un vaste cabinet de Curiosités, sorte de collections que l’on se plaisait à  réunir au XVIIIe siècle pour illustrer les découvertes d’alors, mélangeant science et merveilleux.

Et c’est sur le thème ô combien contemporain des réseaux que les différents “stands” de cette exposition nous entraîne dans une démarche qui mêle très habilement art et science avec la pointe d’exotisme qui convient à exciter la curiosité du visiteur.
Car comme la prose les réseaux sont partout, encore faut-il prendre la distance d’un regard artistique pour en découvrir la beauté ou l’inquiétante présence dans nos vies courantes.

Et l’exposition “A lier”, c’est un peu tout ça: depuis ces cristaux magiques qui rythment secrètement toutes nos machines pensantes à ce télégraphe de Chappe, reconstitution amusante mais dont la notice nous rappelle que le détournement à des fins spéculatives de l’usage de cet ancêtre des réseaux par des opérateurs privés conduisit à la première loi française instaurant un contrôle public de ce réseau… 

Et la déambulation nous fait découvrir la beauté d’un réseau neuronal, ou la fascinante “cartographie du présent” qui révèle cette ramification tentaculaire de ces réseaux qui ne cessent de croiser le social et l’économique. Plus amusant ce synthétiseur modulaire artisanal ou troublante cette vidéo qui dès l’entrée visite une maison tentaculaire de Sarah Winchester (la fille du marchand d’armes) pleine de fantômes de la Silicon Valley devenu le nodal mondial de nos réseaux.

A découvrir donc avec la curiosité pas trop naïve que notre monde peut encore nous offrir, en profitant aussi de l’espace central décoré comme un espace de jeu ou de travail, pour participer aux nombreux ateliers proposés tout au long de cette exposition.

GP

“A lier”

Une exposition à propos de réseaux et d’interconnexions proposée par la Labomedia

du 29 novembre au 20 janvier

Collégiale St Pierre Le Puellier (Orléans)

Entrée libre
14h à 18h, du mardi au dimanche

La Labomedia, structure Orléanaise dédiée aux croisements entre arts, sciences et techniques, s’attelle depuis 1999 à provoquer des échanges entre artistes, chercheurs, ingénieurs, bricoleurs, professionnels ou amateurs, par le biais de débats, de rencontres, de résidences, d’expositions et d’ateliers.

https://alier.labomedia.org/

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.