A Saint-Jean-de-Braye (Loiret), un lycéen blessé par un tir de flash-ball

Un élève de seconde a été blessé par un tir de flash-ball mercredi matin devant le lycée Jacques Monod à Saint-Jean-de-Braye près d’Orléans où de violents échauffourée se sont produits avec la police. Les lycées Charles-Péguy et Voltaire à La Source étaient bloqués mercredi matin.

Selon des sources proches du parquet, des jeunes ont commis des dégradations sur le lycée. Police municipale et nationale ont dans un premier temps lancé des grenades lacrymogènes sur les manifestants.  Puis un flash-ball (lanceur de balles de défense), a été utilisé pour dégager les forces de l’ordre. Selon le communiqué officielle de la préfecture du Loiret, « Un lycéen a été blessé au cours d’une opération de maintien de l’ordre ce matin près du lycée Jacques Monod de St Jean de Braye. Le jeune homme a été transporté à l’hôpital, son pronostic vital n’est pas engagé. Une enquête a été ouverte par le Procureur de la République. ». Il s’agira de savoir  au terme de cette enquête, dans quelle mesure l’emploi de cette arme de défense était justifiée.

Dans un communiqué les Jeunesses communistes estiment, “avec ce drame, une nouvelle étape a été franchie dans l’escalade des violences policières envers les lycéens mobilisés. Depuis trois jours, nous constatons avec effroi des interventions policières d’un niveau de brutalité encore jamais vue à Orléans contre un mouvement social, qui plus est contre un mouvement lycéen.”

Afficher les commentaires