Châteauroux : la cité du numérique sort de terre

Les travaux ont démarré sur l’ancienne friche industrielle Balsan à Châteauroux. Ce lieu multifonctionnel à vocation entrepreneuriale et créatif devrait ouvrir ses portes d’ici environ un an.

La facade du bâtiment de l’horloge, emblématique du patrimoine industriel de Châteauroux

Le bâtiment de l’horloge, dans l’enceinte de l’ancienne usine Balsan de Châteauroux (Indre), s’apprête à entamer sa deuxième vie. Ce site emblématique du passé industriel de la préfecture indrienne deviendra, d’ici un an, un lieu à vocation numérique, créatif et entrepreneurial. Objectif : réunir ici trois composantes, un auditorium de 400 places, un village de start-up et un Tech-Lab. Mercredi, devant une trentaine de personnes rattachées au projet et dans l’ombre d’une grue, s’est déroulée la pose de la première pierre symbolique de ce tout nouvel équipement à quelques pas du site universitaire castelroussin.

Les partenaires se sont réunis pour la pose de la première pierre

Autour de ce projet, trois partenaires principaux ont élaboré son concept. L’agglomération, propriétaire de ce bâtiment s’acquittera d’une partie de la rénovation (investissement de 4 millions d’euros) et aura surtout à sa charge la gestion de l’auditorium de 400 places. « Cet équipement sera complémentaire à l’offre dont nous disposons déjà à Châteauroux car pour le moment, on pouvait proposer une salle de 3000, une de 1500 et après de 100 places, mais rien entre. Ça sera intéressant soit pour les entrepreneurs, soit pour des assemblée générales, des séminaires, des conférences, colloques… » décrit le maire Gil Avérous. La pépinière de start-up sera de son côté géré par la banque Crédit Agricole, via son modèle Village by CA. Ici, il est prévu de pouvoir accueillir jusqu’à une trentaine de sociétés en création, soit une centaine de collaborateurs, annonce Bruno Tardieu, président du CA Centre-Ouest, à l’origine du projet.

Les travaux dureront un an pour rénover le bâtiment

A Châteauroux, il a trouvé « un conteste favorable et une convergence d’ambition ». « Ce lieu doit devenir moteur pour le développement de projet innovants, dédié à l’émergence des idées, un véritable laboratoire d’innovation faisant intervenir comme vecteur le numérique. » Dernier partenaire à investir les lieux : la CCI. Ils auront en charge le TechLab, destiné à des interlocuteurs professionnels pour mettre à leur disposition différentes technologies : imprimantes 3D, découpe / gravage / marquage laser… Pour cet équipement, la région s’est positionnée en tant que partenaire à hauteur de plus 1,5 million d’euros, via différents fonds sur un total de 6,2 millions d’euros de coût total. « Ici sera mis en place un lieu de recherche, d’innovation, d’enseignement, créateur d’emplois, décrit Dominique Roullet, vice-président de la région Centre. Un territoire comme le nôtre a besoin de ça, il participera à l’attractivité de Châteauroux et du département de l’Indre. Il faut veiller à multiplier les lieux comme celui-ci pour éviter la fracture territoriale et la fracture sociale et numérique. »

L’architecte Olivier Guillemot présente la vision finale du projet

A l’issu des discours et de la pose de la première pierre, Olivier Guillemot, architecte en charge du projet, s’est fait guide, le temps de faire découvrir l’ampleur du chantier aux personnes présentes. « A gauche, dans ce bâtiment qui sera éclairé par le toit, il y aura le Village by CA dans les étages, au rez-de-chaussée tous les lieux communs, le café, des opens spaces… On va inscrire l’ensemble dans l’ossature et la structure que l’on a conservées. Il y a de magnifiques poteaux de fonte dont on voit les chapiteaux. Une verrière que l’on va renforcer. En partie centrale, on construit une nouvelle partie et sur la droite, dans la seconde partie du bâtiment patrimonial se trouvera l’auditorium. » En tout, le site devrait disposer de 2500 m2 qui viendront s’inscrire dans ce quartier en pleine mutation avec, à quelques mètres de là, le campus de la CCI, l’école d’ingénieur HEI, le Centre d’études supérieures et prochainement le complexe aquatique Balsanéo, et probablement l’école d’infirmières. La livraison du bâtiment de l’horloge rénové est prévue pour décembre 2019. L’ouverture du site est annoncée pour janvier 2020.

Morgane Thimel.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.