Orléans: cuivres, cordes et voix illuminent Saint-Pierre-du-Martroi

À Orléans, c’est avec une élégance consommée, une fervente virtuosité que l’Orchestre d’Orléans, placé sous la direction incandescente et attentive de Gildas Harnois, chef invité, offre sans férir son nouveau concert de Noël, donné, comme le veut une belle tradition, en l’église Saint-Pierre-du-Martroi.

Chœur et Orchestre. (Photo Maie-Line Bonneau).

Magistrale ouverture avec le Concerto pour trois trompettes timbales et continuo, de Telemann, où le trompettiste Vincent Mitterrand fait à nouveau merveille d’éclat avec une souplesse de son à la musicale pureté. Outre cette œuvre où les cordes sont d’une douce, précieuse , profonde et harmonieuse efficacité, suivent l’Alma Dei Creatoris de Mozart et enfin la Messe Nelson de Joseph Haydn où le Chœur symphonique du Conservatoire, dont le chef de chœur est Élisabeth Renault, fait assaut d’une belle homogénéité.

Isabelle Philippe, soprano. (Photo: Marie Line Bonneau).

Isabelle Philippe, soprano, aura fait montre d’une brillante assurance aux côté de Laure Dugué, alto , Matthieu Justine, ténor, et Marc Labonnette, basse, un trio, ce samedi, en intime osmose avec l’orchestre.

Jean-Dominique Burtin.

Nouveau concert: dimanche 16 décembre, 16 heures, église Saint-Pierre-du-Martroi, Orléans. www.orchestre-orleans.com

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.