La Région adopte un amendement contre l’engrillagement de la Sologne

François Bonneau et Guillaume Peltier derrière le même grillage… Ou devant ! Pour essayer d’endiguer l’engrillagement, problème chronique, depuis 40 ans en Sologne (4.000 km de clôtures et grillages selon le président de Région François Bonneau), “dénaturant ce paysage exceptionnel”, le député et conseiller régional Guillaume Peltier (Union de la Droite et du Centre) a proposé un amendement au chapitre “biodiversité” du  SRADDET (Schéma régional de l’Aménagement, de Développement durable et d’Égalité des Territoires) demandant l’arrêt de l’engrillagement des propriétés privées solognotes. Concrètement, il s’agirait de recommandations, en vue d’en faire une obligation.

Un panneau bientôt obsolète, si l’engrillagement de la Sologne continue…

Les nouveaux critères quant aux clôtures en milieu forestier préconisent l’inscription dans les SCoT et PLUi (1) à partir de la prochaine révision. Pour toute nouvelle construction de clôture en milieu forestier, l’amendement propose de respecter les critères de hauteur maximale d’1m20 pour toute clôture ; la pose à une hauteur minimum de 30 cm au-dessus du sol concernant les systèmes à mailles ; obligation d’employer des matériaux naturels type brémaille fabriquée par ailleurs localement. 

“Il faut faire ce que nous faisons. On a des sociétés de chasse, des marcheurs, des maires avec nous. Il faut fédérer et c’est le sens du texte. Il faut secouer un peu plus haut, dire que c’est devenu intolérable. Il faut que le cadre évolue pour nous permettre d’agir. Nous pensons que c’est la survie de la Sologne qui est en jeu. Si elle devient la propriété de quelques personnes fières de leurs 4.000 hectares entourés de grillages, il n’y aura plus de vie économique. Il n’y aura plus aucune possibilité de développer des activités agricoles. Enfin il y a un risque majeur d’un point de vue sanitaire : on constate une forte consanguinité du gibier, les importations de gibiers qui échappent à tous contrôles sanitaires. Nous serons chez François de Rugy le 16 janvier pour porter cette revendication (2) » explique François Bonneau au moment du vote.

L’amendement a été adopté à la majorité, seuls les élus écologistes se sont abstenus, arguant que « sur l’aspect juridique, ce que vous préconisez est dans les recommandations du SRADDET. Il y avait de très fortes réticences des propriétaires forestiers sur ces questions. La Sologne + grande zone Natura 2000 de France. Bien entendu nous souhaitions aller plus loin, mais nous ne pouvons pas aller jusqu’au vote pour, car dans le SRADDET on est déjà au maximum. Nous nous abstenons » (Michelle Rivet).

F.S.

(1) Schéma de cohérence territoriale ; Plan local d’urbanisme intercommunal.

(2) Le 22 novembre dernier, le président de Région François Bonneau et Guillaume Peltier avaient cosigné un courrier au ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, après l’avoir une première fois alerté le 8 octobre.

Afficher les commentaires