La première élection de Miss Gilets jaunes aura lieu en 2019

L’idée a fait son chemin au départ chez la présidente historique des élections de Miss France, Geneviève de Fontenay. « Il n’y a pas de raison que l’élection de Miss France reste l’apanage des milliardaires de TF1 et de la société Endemol, le concours de Miss France doit redescendre au peuple”, a insisté Geneviève de Fontenay qui s’était rapprochée ces derniers temps de l’extrême gauche en soutenant Arlette Laguillier lors de la présidentielle de 2007, avant de basculer chez Florian Philippot, l’ancien bras droit de Marine Le Pen.

©Secret news

Les candidates au titre participeront à des éliminatoires par région sur les ronds-points encore occupés, ou anciennement occupés. Seules conditions : elles devront avoir entre 7 et 77 ans, avoir participé à un moins une marche sur Paris, avoir occupé au minimum 24h consécutifs un rond-point et savoir défiler sur une palette. Question encore en négociation entre les instances Gilets jaunes constituées pour l’occasion : les “gilettes jaunes” seront-elles nues sous leurs  gilets ou porteront-elles des sous-vêtements sexy?  “Ce concours sera la preuve que nous savons nous organiser et pratiquer la démocratie directe, au plus près du peuple,ce scrutin servira de répétition pour le RIC (Référendum d’initiative citoyenne)”, a indiqué à l’AFP, Madame Nainjaune, leader du mouvement sur le rond-point de Bazoche-les-Galerandes(Loiret).

 Il est prévu en tous cas que des calendriers  fabriqués avec les photos des candidates, soient distribués aux ronds-points, à destination des chauffeurs-routiers comme les calendriers Pirelli. En l’occurrence, il s’agira de “miss pneus brûlés”. Lors de leurs présentations les miss auront différentes figures à accomplir devant les caméras de France 3 région, proche des territoires, qui relaiera le concours. Notamment un lancé de tract à un automobiliste, accompagné d’un slogan chanté sur le thème « Macron démission ».  Très populaire  chez les Gilets, Jean-Pierre Foucault, n’a pas encore dit s’il acceptait de présenter la grande finale prévue en juin. En revanche, on connait déjà le refrain qui servira d’environnement sonore à l’émission, ce sera sur le thème de la chanson de Johnny Hallyday, “les gens m’appellent l’idole des jaunes…”.

Le Goracentre

 

Quand la réalité dépasse la parodie, si,si, ils, elles l’ont fait, sur un rond-point près de Nantes:

 

@Hebdo de Sèvres-et-Maine.

https://actu.fr/pays-de-la-loire/vallet_44212/au-sud-nantes-gilets-jaunes-elisent-leur-miss_20479837.html

Afficher les commentaires