US Orléans football: de lourdes amendes contre les deux présidents

Les flonflons de la fête contre le Paris-Saint-Germain étaient à peine retombés que l’USO s’est retrouvée sur un terrain bien moins festif jeudi, même si là encore il a été question de gros sous. Le jugement du tribunal correctionnel d’Orléans après l’audience du 11 octobre, est tombé contre les deux présidents du Club, l’ancien Claude Fousse, 78 ans et l’actuel Philippe Boutron, 58 ans, absents à l’énoncé du jugement.

Claude Fousse au tribunal.

Pour abus de bien sociaux et faux en écriture les deux hommes ont “pris cher”, à savoir trois ans de prison avec sursis pour le premier et 200 000€ d’amende, dix huit mois de prison avec sursis et 30 000€ pour le second. Au préjudice du Club, la SAS Loiret football, les deux hommes avaient détourné 250 000€ pour renflouer les caisses de la société de Claude Fousse, CTVL. S’en sont suivis des fausses factures qui sont venus aggraver le cas de deux présidents. En outre, la SAS Loiret football s’est portée partie civile dans cette affaire, ses demandes seront examinées plus tard.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Pourquoi du sursis ? Encore un mauvais signal de justice de classe adressé aux justiciables ordinaires. Le président Philippe Boutron qui n’a pas voulu démissionner, doit être démis de ses fonctions, même s’il peut faire appel.

Les commentaires pour cet article sont clos.