Une soirée entre deux mondes au Tricot

C’était soirée Tricot vendredi soir, sur la Scène nationale d’Orléans.

Au départ, un duo contrebasse – oud pour un voyage intimiste aux confins du Maghreb et du Moyen Orient. Là, dans des lumières de spots chaudes et rasantes d’un feu de soleil couchant, deux amies,

(Habka), se répondent, dans une parfaite complicité. La voix sublime de Kamilya, criante de chants bédouins et posée sur des textes de poètes contemporains, nous emmène dans les déserts d’Orient au pays des nomades, mais aussi dans le cœur d’hommes et de femmes, entre douceur et douleur. Le tout bercé par le rythme d’accords traditionnels, de musiques arabes, jazzy parfois… 

Kamilia Jubran Cl Michel Piedallu

Changement d’univers en seconde partie avec l’un des groupes phares du TricoT, Walabix. Au cœur de ce quartet, Mathieu Pion, magicien de l’électro-acoustique, a déménagé sa console de mixage pour accompagner Quentin Biardeau et Gabriel Lemaire au saxo, Valentin Ceccaldi au violencelle, et Adrien Chennebault à la batterie et percussions en envoyant ces live samplings d’enregistrements inédits captés entre New York et Ouagadougou en 2015.

Walabix Cl Michel Piedallu

Dans l’ambiance des fumigènes, la musique, qui s’invite au départ presque comme des bruitages, monte en une vague nerveuse et énergique aux limites d’une transe, avant que le calme et la respirations ne refassent surface par la délicatesse méditative de bols et de gongs tibétains…

Un grand écart entre deux mondes pour une soirée Tricot intensément riche d’émotions !

Estelle Boutheloup

L’album photos de Michel Piedallu

 

Sarah Murcia & Kamilya Jubran
Habka

Voix, oud Kamilya Jubran
Contrebasse Sarah Murcia

Walabix Mathieu Pion Continuum
Vieux pots

Saxophones Quentin Biardeau, Gabriel Lemaire
Horizoncelle, violoncelle Valentin Ceccaldi
Batterie, percussions Adrien Chennebault
Live sampling Mathieu Pion
Concert organisé à l’occasion de la sortie du disque Continuum sur le label Tricollection

https://www.scenenationaledorleans.fr/

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.