Le Blésois Pierre Rosanvallon Prix Jean Zay 2018

  Pierre Rosanvallon né à Blois en 1948,  historien et sociologue reconnu pour ses travaux  sur l’histoire de la démocratie, du modèle politique français, sur le rôle de l’État et la question de la justice sociale dans les sociétés contemporaines,  depuis 2001 titulaire de la chaire d’histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France et directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales s’est vu remettre le prix Jean Zay 2018 pour son livre  « Notre histoire intellectuelle et politique de 1968 à 2018 » (Le Seuil).

 

La remise du prix à Pierre Rosanvallon.

Le prix littéraire Jean Zay récompense chaque année un livre porteur des valeurs républicaines qu’il soit consacré à un personnage, une période historique ou une réflexion politique Créé en 2005 à l’occasion des célébrations du centenaire de la  loi de séparation des Eglises et de l’Etat, il est remis chaque année en décembre pour commémorer la date du vote de cette loi. Il est baptisé en l’honneur de Jean Zay grand défenseur de la laïcité et grand ministre de l’Education Nationale et de la culture. L’auteur de l’ouvrage se voit attribuer un chèque d’un montant symbolique de 1905 euros.

Pierre Rosanvallon a reçu son prix dans les salons du Palais du Luxembourg réservés pour l’occasion en présence de Catherine Martin- Zay et d’Hélène Mouchard-Zay les deux filles de Jean Zay.

 Après avoir remercié le jury, Pierre Rosanvallon a rappelé que la laïcité comme la République bien que reçues en héritage doivent toujours être assistées,  surveillées et perfectionnées. Elles s’inscrivent dans le temps long de notre histoire, dans l’évolution des sociétés en perpétuelle évolution. Revenant sur la situation actuelle de notre, pays, de l’Europe après avoir évoqué les populismes qui se font entendre un peu partout, les régressions auxquelles on assiste, il a conclu « un patrimoine doit être développé pour être conservé »

,

 

Afficher les commentaires