L’Espagne en vedette sur la scène d’All That Jazz

Le dimanche 16 décembre dernier, le groupe espagnol The Limboos était sur la scène d’All That Jazz pour un concert dynamique résolument rythm’n’soul.

Pour terminer en beauté l’année 2018, le dimanche 16 décembre dernier, Didier Bergen avait invité les musiciens du groupe espagnol The Limboos à se produire sur la scène d’All That Jazz, pour le dernier concert de leur tournée en France.

Le groupe créé il y a quatre ans à Madrid pour donner un peu de couleurs à la scène rock-and-roll espagnole, a rapidement enregistré un premier album, et démarré une grande tournée.

D’excellents musiciens sur scène

Le groupe comprend aujourd’hui cinq musiciens qui déménagent sur scène : Roi Fontoira est guitariste et chanteur, Sergio Alarcon est guitariste, pianiste et percussionniste, Santiago Sacristan est contrebassiste et Dani Nino joue du saxophone baryton. Mais le plus étonnant est que le batteur est une batteuse, la remarquable Daniela Kennedy. Leur son reflète des influences noirs américaines des années 50 et 60, et des rythmes latinos.

Un style rock et vintage

Dès le début du concert, le jeune groupe espagnol a donné le ton avec un morceau extrêmement dynamique, très rock-and-roll et avec un côté sixties très vintage. Roi Fontoiro a la voix rauque des rockeurs, dans la lignée des Vince Taylor ou Richie Valens. On sent les mélanges et les influences dans les rythmes.

Les musiciens s’amusent beaucoup et dégagent un vrai bonheur sur scène, et le public tape volontiers dans ses mains pour appuyer le rythme. Ainsi, au cours du concert, on passe du rock à la rumba, au paso, au madison ou au mambo, avec un son excellent, mais un petit bémol sur les lumières un peu trop violentes. Les téléspectateurs sont ravis, même s’ils ont toujours un peu de mal à se lever de leurs fauteuils.

The Headbangers en janvier

Pour célébrer dignement la nouvelle année, la prochain concert d’All That Jazz aura lieu le vendredi 18 janvier à 21 heures, avec les The Headbangers. Le groupe créé par le charismatique Nicolas Gardel, l’ancien trompettiste d’Electro Deluxe, viendra groover les rythmes funk et même pop électro, tout en laissant la place à l’improvisation. De plus, pour l’occasion, Nicolas Gardel et les six musiciens du groupe seront accompagnés par la chanteuse Frédérika. Un concert qui devrait encore une fois faire bouger les Blésois.

EVE

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.