Handball: la “Panthère” suédoise de Fleury-le-Aubrais était un tigre

En Suède, dont elle est originaire, la handballeuse Louise Sand fait la une de tous les médias. En France Le Monde a relayé cette information ce mercredi. Il y a quelques jours on apprenait que la joueuse, ailière gauche, arrivée dans le Loiret l’été dernier, avait pris une “décision  très personnelle” de mettre fin à son contrat avec le club de Fleury les Aubrais, dont les joueuses sont surnommées les “‘Panthères” et qui joue parmi l’élite du hand féminin français depuis 2004. 

Les raisons du départ de Louise Sand qui, depuis quelques temps se faisait appeler Loui, étaient restées assez floues, elle expliquait vouloir prendre ses distances avec son sport le handball, pour “mieux prendre soin d’elle”. Une fois de retour au pays la Suède, dont elle a porté à plusieurs reprises le maillot aux JO, et aux championnat du Monde, Loui Sand a annoncé les raisons de sa retraite anticipée à 26 ans: “elle est trans” et préfère ne plus mentir et faire reconnaître une dysphorie de genre, un diagnostic établissant l’inadéquation entre le sexe assigné à la naissance et l’identité de genre, nécessaire pour obtenir un changement juridique de sexe. “Je suis née dans le mauvais corps” dit Loui Sand dans un clip diffusée sur les réseaux sociaux.

En Suède, Loui Sand qui vit en couple avec une footballeuse du PSG, a reçu de nombreux témoignage de soutien pour son “courage”.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/09/en-suede-l-ex-handballeuse-loui-sand-met-fin-a-sa-carriere-et-annonce-etre-trans_5406712_3210.html

Afficher les commentaires