Loir-et-Cher : Sandrine Lair, nouvelle directrice académique

Sandrine Lair, nouvelle directrice académique de Loir-et-Cher.

Elle succède à Valérie Baglin-Le Goff, nommée directrice académique de l’Essonne : Sandrine Lair, 51 ans, vient de prendre le poste de directrice académique de Loir-et-Cher (DASEN – Directrice académique des services de l’Éducation nationale).

Elle a consacré la première partie de sa carrière dans le 1er degré. Inspectrice de l’Éducation nationale depuis 2008 elle intègre en 2016 le corps des inspecteurs d’académie – inspecteurs pédagogiques régionaux. De 2012 à 2018, après 4 ans passés en tant que cheffe de bureau à la direction générale de l’enseignement scolaire, elle est successivement nommée directrice académique adjointe des services de l’Éducation nationale des départements des Hauts-de-Seine puis de Seine-Saint-Denis.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Bonsoir je lis votre article fort intéressant et je me demande si c’est à cette personne que je pourrais expliquer le cas de ma fille ayant subit un harcèlement scolaire ayant entraîne une descolarisation un suivi psy très important un traitement et un enfer au quotidien. J’ai écris à l’inspection académique et n’ai jamais eu de réponse. Je souhaiterais être entendu car ma fille de 13 ans est en souffrance et n’a pas reçu de soutien du corps enseignant ni de l’inspection académique et ses représentants. Cordialement Karinne fournier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.