Henri d’Orléans est mort, vive le “prétendant”, le Drouais Jean

C’est ainsi notre région Centre-Val de Loire abrite la famille des “Orléans”, “prétendante” au trône de France. Pour Henri d’Orléans, c’est trop tard: Henri d’Orléans, comte de Paris, duc de France, prétendant orléaniste au trône de France, est mort ce lundi matin. Il avait 85 ans.

Henri d’Orléans@Par Louis Guisalemont — Travail personnel, CC BY-SA 4.0,

«J’ai la tristesse de vous annoncer le décès de mon père, Monseigneur le Comte de Paris, survenu ce matin. Je le confie à vos prières». C’est par ces mots, accompagnés d’une photo de celui-ci, que le prince Jean de France a annoncé ce lundi 21 janvier 2019 au matin la mort d’Henri d’Orléans. Il était né le 14 juin 1933 au manoir d’Anjou, près de Bruxelles, alors que sa famille était en exil.

Le comte de Paris était descendant du frère de Louis XIV, mais aussi de Philippe-Egalité, qui avait voté la mort du roi Louis XVI. Coïncidence malheureuse, Son décès coïncide avec l’anniversaire de la décapitation de ce dernier, le 21 janvier 1793.

Son fils, le prince Jean, âgé de 53 ans et résidant à Dreux, lui succède comme chef de la Maison de France. C’est à lui que revient le titre de Comte de Paris et celui de prétendant orléaniste au trône de France.

Afficher les commentaires