500 ans de la Renaissance : Orléans ouvre le bal

« Entrez dans la danse » vendredi soir ! Dès 20h, la salle Eiffel passe à l’heure de la Renaissance. À l’occasion du 500e anniversaire, le conservatoire d’Orléans propose un bal ouvert à tous. Quelques pas de pavanes, gaillardes et bransles sur des airs du XVIe siècle joués par Les Compagnons de Saint-Côme et animés par les élèves… Venez voir comme on danse ! 

Soyez rassurés, aucune connaissance ou pratique particulières des danses de l’époque est nécessaire. Le costume non plus d’ailleurs, pas de ‘dress code’ exigé, à votre guise… « C’est du plaisir avant tout ! souligne Françoise-Hélène Maupaté-Pillon, responsable de l’Action Culturelle au Conservatoire d’Orléans. L’idée n’est pas de replonger dans un passé mais de montrer qu’il existe une forme actuelle à ces formes historiques ».

Et pour l’occasion, un maître à danser (Renaud Soliveres) conduira le bal à la salle Eiffel où seront installés des oriflammes pour contextualiser et créer l’ambiance. En ouverture, place à une pavane, danse de couples en cortège. Suivront gaillardes, courantes et enfin les bransles, danses collectives et festives en ronde ou en farandole. « Des élèves du Conservatoire viendront à la rencontre du public pour montrer quelques pas », poursuit Françoise-Hélène Maupaté-Pillon.

Virginie Tripette et Sylvain Fabre.

Côté musique, les airs seront joués par les musiciens des Compagnons de Saint-Côme : Sylvain Fabre (percussions, tambourins, timbales, Laurent Tixier (vielle à roue), Miguel Henry (guitare Renaissance et luth), et Virginie Tripette, professeur de formation musicale et de flûte à bec au Conservatoire et à l’origine du projet. « Un projet qui s’inscrit aussi dans la saison de l’Institut et de La Nuit des Conservatoires, ainsi que dans un cadre pédagogique qui a demandé un investissement des élèves, notamment des cycles II et III des classes de cuivres, saxo, guitare, musique de chambre, de chant et de danse ».

Vendredi à 20h, damoiseaux et damoiselles se donneront rendez-vous pour une soirée qui promet d’être inoubliable. Et des airs sortiront peut-être d’un autre temps les recommandations de Thoinot Arbeau, auteur du fameux traité de danse L’Orchésographie (1589) :  « En premier lieu, quand vous serez entré au lieu, ou est la compagnie préparée pour la danse, vous choisirez quelque honnête damoiselle telle que bon vous semblera. Et ôtant le chapeau ou le bonnet, de votre main gauche, lui tendrez la main droite pour la mener danser. Elle sage et bien apprise, vous tendra la main gauche, et se lèvera pour vous suivre. » À bon entendeur !

E.B.

 
Bal Renaissance

vendredi 25 janvier 2019 20h00

Salle Eiffel 15 Rue de la Tour Neuve, 45000 Orléans

Afficher les commentaires