Entrez dans la danse contemporaine à Orléans

Peu après le bal Renaissance donné dans la cité à la salle Eiffel, Orléans opère un sacré saut dans le temps côté danse.
 

“Quand j’ai vu mon ombre vaciller” au Théâtre.

 
Place ainsi,  du jeudi 31 janvier au samedi 2 février, au Centre chorégraphique national, à l’Astrolabe et au Théâtre d’Orléans au festival Jeunes gens modernes”, programme composé d’une exposition,  de concerts et de performances proposés par la chorégraphe danseuse et directrice du CCNO, Maud Le  Pladec (que l’on retrouvera notamment le 2 février lors de la soirée Step by Step). Post punk, cold wave & culture novö sont au programme de l’exposition qui s’ouvre ce jeudi au centre chorégraphique et qui sera suivi d’une performance “State of”, du duo américain  Gérard & Kelly qui interroge “la mémoire , le savoir corporel et la formation des identités”.
 
Toujours côté danse contemporaine, on ne peut aussi qu’être attiré par la nouvelle programmation de la Scène Nationale, proposition présentée les 1er et 2 février, salle Vitez du Théâtre,  à savoir “Quand j’ai vu mon ombre vaciller”. Dans les danses que conçoit Mélanie Perrier, “la dimension sensible prime, plutôt que les belles images”. Et les organisateurs de poursuivre: “Toute une expérience s’offre aux spectateurs: dès l’entrée au théâtre un “nuage sonore” introduit sa nouvelle pièce”.
Pour tous les amoureux de la danse contemporaine il n’y a donc que l’embarras du choix et toujours ce fameux premier pas qui compte. 
 
JDB
 
 

“State Of” au Centre chorégraphique. copyright-marc-domage

 

Afficher les commentaires