“Comme si” ou le théâtre mis à nu

C’est dans une petite salle à l’ambiance feutrée du théâtre Gérard Philipe d’Orléans la Source que s’est tenue la première représentation du spectacle “Comme si…” réalisé par la compagnie théâtre Charbon. Sur scène, deux comédiens Johanna Nizard et Arnaud Aldigé donnent vie à deux textes classiques : La Peur des Loups et L’Ours respectivement écrits par Courteline et Tchekhov. Le pari de moderniser et rafraîchir ces pièces du XIXe siècle devant un public de lycéens a été réussi avec brio grâce au jeu décalé de Johanna et Arnaud.

Johanna Nizard et Arnaud Aldigé pendant les répétitions. Photos Sébastien Amiet.

Dès l’entrée dans la salle, l’interaction avec le public s’avère le point d’orgue de la représentation. Les deux comédiens dialoguent avec le public et favorisent un cadre familial et chaleureux dans une ambiance ouatée où la mise en scène sobre de Thierry Falvisaner permet une intimité entre comédiens et public. La proximité avec les spectateurs est donc maximale et tous les dessous de la mise en scène sont dévoilés. Un gage de transparence et de modernisme qui tranche avec les textes classiques de Courteline et Tchekhov choisis par les comédiens.

Répétition de la pièce “Comme si”

Le titre « Comme si… » nous appelle à une réflexion sur la capacité des acteurs à faire « comme si ». La pièce nous ouvre les yeux sur le jeu des comédiens et toute sa complexité au travers de deux extraits de pièces où Johanna et Arnaud incarnent des rôles diamétralement opposés.

Tout le défi est de faire croire que tout se joue pour la première fois et que toutes les émotions dégagées par les textes et les acteurs sont brutes et crues. 1H pour redécouvrir le théâtre à voir absolument !

ZF

La pièce de la compagnie du théâtre Charbon est à l’affiche du théâtre Gérard Philipe de La Source jusqu’à samedi soir.

 

Afficher les commentaires