Protection de l’enfance : le secrétaire d’État Adrien Taquet en visite à Orléans

En déplacement ce vendredi à Orléans, Adrien Taquet, secrétaire d’État de la Protection de l’enfance auprès de la ministre des Solidarité et de la Santé, s’est rendu au CHRO, avant de rejoindre la cellule de recueillement des informations préoccupantes du Loiret. À l’hôpital de La Source, il visitait la salle de confrontation protégée pour les mineurs.

Le secrétaire d’État à la protection de l’enfance Adrien Taquet (à g., bras croisés) visionne l’audition d’un enfant, menée par un enquêteur.

Tout juste nommé secrétaire d’État de la Protection de l’enfance, Adrien Taquet était en visite ce vendredi à Orléans. Dans la matinée, il s’est rendu au CHR d’Orléans pour découvrir la salle de confrontation protégée victimes de violences sexuelles et de toutes formes de maltraitance. Inaugurée en 2017, elle permet de ne pas confronter directement l’enfant victime à l’agresseur présumé. Elle est équipée d’un matériel d’enregistrement relié à l’hôtel de police. « Ce type de dispositif est innovant et absolument nécessaire, souligne Adrien Taquet. La stratégie nationale pour la protection de l’enfance, que l’on présentera d’ici l’été, comprendra très probablement une mesure qui vise à le généraliser. »

Accompagné par le Docteur Barbara Tisseron, le procureur d’Orléans Nicolas Bessone et le préfet de la région Jean-Marc Falcone, le secrétaire d’Etat a ainsi pu mieux cerner le protocole d’audition d’un enfant. Pour Adrien Taquet, visiblement convaincu de l’expérience, cette salle de confrontation protégée est un atout considérable pour le Loiret sur le plan de protection de l’enfance. « Elle place le département comme un pionnier parmi les territoires innovants.»

 

Afficher les commentaires