Le pape François aux fêtes de Jeanne d’Arc en 2020: c’est non!

Le pape François vient d’envoyer une réponse négative au maire d’Orléans et à l’évêque Jacques Blaquart: il ne présidera pas les fêtes de Jeanne d’Arc en 2020, année du centenaire de la canonisation de l’héroïne. Olivier Carré et l’évêque avaient envoyé une invitation officielle en bonne et due forme au Vatican et espéraient une réponse favorable du pape François. Problèmes de sécurité, agenda surchargé, on n’imagine pas que la crise diplomatique entre la France et l’Italie ait un lien quelconque avec cette décision?

En tous cas, il faut dès maintenant que les organisateurs des fêtes se lancent sur d’autres pistes pour trouver une personnalité de premier plan à l’occasion de ce centenaire.

La lettre du pape

Dans sa lettre, signé du substitut Pena, le pape fait bien comprendre qu’il est indisponible, mais il n’en dit pas plus sur les raisons de cette indisponibilité.

 

La lettre du Vatican

Du Vatican, le 28 janvier 2019
Monsieur le Maire,
Le 6 décembre dernier, vous avez adressé une lettre à Sa Sainteté le Pape François, pour l’inviter à présider les Fêtes de Jeanne d’Arc et celles du centenaire de sa canonisation, au mois de mai 2020, à Orléans. Il m’a chargé de vous en remercier vivement.
Le Saint-Père tient à vous assurer de sa prière pour vous, ainsi que pour vos proches et pour tous les habitants d’Orléans. Il se réjouit de savoir que « ces fêtes traditionnelles, très populaires et profondément œcuméniques, font la fierté de la population orléanaise qui est très attachée aux valeurs de tolérance et du vivre-ensemble ». Aussi, le Saint-Père forme des vœux pour que la fidélité des habitants de votre ville à la mémoire de sainte Jeanne d’Arc contribue à faire grandir une culture de la rencontre et à rassembler les talents et les compétences de chacun en vue du bien de tous, afin de participer à la construction d’une société plus juste et plus fraternelle, attentive aux petits et aux pauvres. Avec cette espérance, il appel de grand cœur la bénédiction de Dieu sur vous, ainsi que sur vos proches et sur tous les habitants d’Orléans.
Concernant votre invitation, je regrette de vous annoncer qu’il ne peut pas y répondre positivement, eu égard aux perspectives envisagées.
Je vous assure, Monsieur Le Maire, de ma prière pour votre personne, ainsi que pour les habitants de votre ville, et de mon dévouement.
Mgr Edgar Pena
Substitut

 

Afficher les commentaires