“Les Heures du jour” avec l’Orchestre symphonique d’Orléans

Placé sous la direction de Vincent Renaud, chef invité,  très actif dans la création, Prix 2010  de la Révélation lors de la cérémonie des Orphées d’Or de l’Académie du Disque Lyrique, nommé Talent chef d’orchestre 2012 par l’ADAMI, artiste qui a dirigé de nombreuses formations en France et en Europe,  interprétera le programme intitulé “Les Heures du jour”. Comme en témoignent les compositeurs et certaines de leurs œuvres  à chaque instant de la journée correspond une musique enchanteresse… 
 

Vincent Renaud©Y.Petit

Seconde après seconde, un beau programme à découvrir,

 
Mozart, Sérénade n°6 en ré majeur, dite « Serenata notturna ». La Sérénade Nocturne tire tous ses effets des possibilités d’alternance, d’effets d’écho, de contrastes entre deux formations orchestrales pour offrir à ses auditeurs un surprenant jeu de couleurs et de textures.
Haydn, Symphonique n°6 en ré majeur, dite « Le Matin »Les symphonies n°6, 7 et 8 forment une trilogie qui se distingue par l’utilisation des instruments en tant que solistes. L’introduction de la sixième évoque irrésistiblement un lever de soleil.
Roussel, ” Le Festin de l’araignée”. En 1912, Roussel compose un ballet frémissant sur la vie des insectes. La suite orchestrale est remarquable par son orchestration ingénieuse, pleine de charmes et riche en couleurs.
Delius, “A Song Before Sunrise” (chanson avant le lever du soleil). Grand peintre de la nature et coloriste, Delius est influencé par Debussy et surtout par Grieg. Il compose, durant l’été 1918, A Song Before Sunrise, une pièce orchestrale qui évoque la nature avant l’aurore. 
Debussy,  Prélude à « L’après-midi d’un faune ». Ici Debussy nous plonge dans l’univers fantastique de la forêt par une chaude après-midi. Illustration vibrante du poème de Mallarmé, cette courte et très célèbre page d’orchestre à la douce flûte pour soliste est un franc succès, dès sa création en 1894. 
Strauss, Intermezzo, Tausend und eine Nacht (Mille et une nuits).Compositeur du Beau Danube Bleu, Strauss a donné à la valse symphonique ses lettres de noblesse, dépassant le cadre de la musique de danse pour aboutir à des compositions d’envergure. 
Von Suppé, Ouverture, Ein Morgen, ein Mittag und ein Abend in Wien (Matin, midi et soir à Vienne). Si beaucoup de mélomanes connaissent ses opérettes viennoises, la délicieuse valse Ein Morgen, ein Mittag und ein Abend in Wien reste injustement dans l’ombre de sa musique de scène. 
 
 
Samedi 2 mars à 20 h 30, dimanche 3 mars à 16 heures.

Salle Pierre-Aimé Touchard, Théâtre d’Orléans. Places de 13 à 28€.
Réservations au Théâtre d’Orléans, du mardi au samedi de 13 heures à 19 heures à partir de 14 heures (02.38.62.75.30).
Ou sur le site HelloAsso:https://www.helloasso.com/associations/orleans-concerts.

En savoir plus. www.orchestre-orlean.com

 

Afficher les commentaires