Municipales 2020 (4) : pour Jean-Philippe Grand (EELV), “la gratuité des transports publics est une idée majeure”

Qui sera sur la ligne de départ ? À un an des prochaines élections municipales, les ambitions s’aiguisent déjà à Orléans. À cette occasion, MagCentre propose un tour d’horizon des candidats au scrutin. Ce vendredi 8 mars, focus sur Jean-Philippe Grand (EELV), élu municipal orléanais et conseiller régional.

Pour l’élu municipal écologiste Jean-Philippe Grand, transport, logement et alimentation seront les principaux enjeux des prochaines municipales.

Pourquoi vous êtes-vous présenté si tôt ?

C’est le minimum pour être cohérent. Il faut d’abord construire un projet, des personnes pour le mener et ensuite proposer une liste. Quand on est pas maire sortant, il faut se faire connaître le plus tôt possible. J’en suis à mon deuxième mandat de conseiller municipal et je termine mon deuxième mandat de conseiller régional. Je souhaite m’inscrire dans une démarche de construction d’un projet pour les prochaines élections municipales. Dans un premier temps l’idée était de rassembler les personnes qui souhaitent construire ce projet. Depuis trois mois maintenant, nous en sommes arrivés à la conclusion que je pouvais porter ce projet. Il est encore un peu tôt pour savoir si on ira jusqu’au bout et si on aura une liste. Nos différentes propositions sont postées sur le blog ddorleans.org, avec l’objectif de faire voter les orléanais qui s’intéressent au sujet des municipales. D’ici le mois de juin nous échangerons sur ces propositions, nous les améliorerons de manière à lancer la liste en septembre.

Quels seront les enjeux de ces élections municipales ?

La gratuité des transports publics est une idée majeure. Aujourd’hui, on constate que la voiture a la priorité sur les autres modes de déplacement. L’idée est d’inverser cette tendance et de privilégier les déplacements doux, les vélos, le développement des pistes cyclables, les transports en commun… Le deuxième enjeu sera celui du logement et en particulier l’efficacité énergétique. Qu’est-ce-qu’on fait pour aider les Orléanais à isoler leur logement afin qu’ils consomment moins ? Il faut trouver des solutions pour que ce soit bon pour leur portefeuille mais aussi bien sûr pour l’environnement. Enfin, le troisième enjeu sera celui de l’alimentation. Si nous sommes élus en 2020, nous nous engageons à instaurer le 100 % bio dans les cantines scolaires en trois ans. Nous souhaitons également passer des contrats avec des agriculteurs de manière à ce qu’ils se convertissent au bio.

Des alliances sont-elles possibles à gauche ?

Ça, on le verra après le vote de nos idées au mois de juin et après les élections européennes. Nous avons d’abord envie de défendre notre projet. Ensuite, il faudra s’asseoir avec les autres personnes qui ont des initiatives et bien évidemment qui ont des valeurs de gauche, similaires aux nôtres.

 

Propos recueillis par Yohann Desplat

Afficher les commentaires