Ligue 2: à Béziers, la Berrichonne prend un point: 1-1

La Berrichonne, en déplacement, cette saison, va décidément mieux qu’à la maison. Certes le match nul obtenu face à Béziers, l’un des reléguables potentiels, n’est pas une performance de très haut niveau mais au moins il permet de figer les positions au classement.

Grégory Bourillon sera le leader de la défense.

Grégory Bourillon, le leader de la défense.

Sur une pelouse de qualité médiocre selon les spécialistes, les techniciens ont été à la peine. C’est peut-être ce qui explique le manque d’opportunité de scorer, de part et d’autre, durant une première période assez pauvre en action. Quant à la seconde mi-temps, il aura fallu attendre l’heure de jeu pour assister à un premier duel entre l’attaquant local Dunkey et le portier Castelroussin, Pillot. Sur le coup, c’est le gardien qui s’est imposé. Par contre il n’a rien pu faire sur un  tir lointain de Ramalingom détourné de la tête par l’arrière Berrichon Condé (74e).

C’est à l’envie plus que techniquement que les joueurs de Nicolas Usaï sont revenus dans la partie. A la conclusion d’un contre rondement mené Barthelmé, cadre parmi les cadres, concluait victorieusement (81e). Toujours 14e au classement, ce petit point grapillé peut s’avérer bien utile pour la suite du championnat. Il manque encore une dizaine de points pour assurer l’objectif du maintien. Rien d’infaisable alors que l’on en est seulement à la 26e journée … Pour le moral, et le reste aussi, il serait cependant bienvenu d’engranger aussi au cours des trois prochaines rencontres. Là ce seront 3 équipes du top 6, Brest, Troyes et Paris FC, qui défieront la Berrichonne.

Afficher les commentaires