« Elles au Centre » à Meung-sur-Loire: le féminin s’expose aussi à la Galerie Rive Mauve

À l’occasion des 10 ans du festival « Elles au Centre », qui se déroulera du 1er mars au 14 avril prochains à Meung-sur-Loire, la Galerie Rive Mauve propose aussi une exposition ‘féminine’, comme il se doit, autour d’un éventail d’artistes locaux et au-delà, avec une fine touche de bleu comme fil conducteur. Entrée libre.

Le week-end prochain sonnera le lancement de « Elles au Centre », festival organisé à l’Espace culturel La Monnaye par la Ville de Meung-sur-Loire pour valoriser l’art à travers les femmes. Pour l’occasion, le pôle culturel a choisi de réunir les artistes féminines qui ont participé à ses expositions depuis 10 ans.

Les femmes aussi à l’honneur Rive Mauve

©Marianne_Ruston

Parallèlement d’autres animations sont programmées à La Fabrique (concert, théâtre, cinéma) et une exposition à La Galerie d’art Rive Mauve où se côtoieront différents styles, de l’abstrait à l’hyper figuratif jusqu’à la sculpture avec des fils électriques recyclés. « Cette année, le fil conducteur sera la couleur bleue mais par petites touches, dans des points de détail », annonce Pascaline Pichon, propriétaire de cette galerie intimiste au bord des Mauves.

Parmi les artistes choisies, 8 peintres et 4 sculptrices dont une habituée désormais de la Galerie et des salons orléanais, Mariane Ruston, installée en région parisienne, et dont le travail figuratif en bronze ou en terre cuite est d’une grande finesse et d’une ultra féminité. « C’est l’émotion, la sensualité de la matière et des formes que je recherche avant tout. J’aime le corps féminin (…), mais j’accorde une attention particulière aux visages dans lesquels je croise une longue histoire ou un instant de vie », résume l’artiste inspirée par la mode et les défilés. 

En marge de son exposition, Pascaline Pichon prévoit des animations artistiques partagées avec les visiteurs le dimanche, autour d’artistes et d’artisans : calligraphie, atelier d’écriture, travail de cuir de poisson, poésie… Un mois et demi où l’art au féminin aura toute sa place à Meung-sur-Loire.

E.B.

Afficher les commentaires