Orléans: exposition Léonard e Vinci et les robots à la collégiale Saint Pierre-Le-Puellier

Un nouvel événement est à noter sur vos agendas dans le cadre des festivités autour des 500 ans de la Renaissance en Région Centre : l’exposition Léonard et les robots organisée à la collégiale Saint Pierre-Le-Puellier à Orléans. Cette présentation a pour but d’exposer et de mettre en avant l’analogie entre les innovations connues au cours de la Renaissance et la transition numérique que connaît notre société aujourd’hui. Cet événement est le fruit de la collaboration entre l’entreprise Adprod, l’association Spectaclexpo et la muséographe-scénographe Anna Erard, et sera ouverte à tous du 2 mars au 7 avril 2019.

Ornothoptère construit d’après les plans du célèbre inventeur en 1997 par ADprod en collaboration avec l’école ESIA d’Anneçy

L’exposition prend place dans la collégiale Saint Pierre-Le-Puellier à Orléans qui a été  complètement réorganisée en quatre ateliers différenciés exposant à la fois la vision de l’inventeur sur le vol et et des technologies et les toutes nouvelles inventions robotiques de notre génération. Au programme, jeu avec des robots miniatures, imprimantes 3D, bornes interactive et escape game. Jean-Pierre Anchisi, commissaire de l’exposition met en avant la volonté des organisateurs « d’encourager le contact entre les visiteurs et les œuvres ». Cette proximité a pour but de mettre l’accent sur l’analogie entre les bouleversements connus par nos aïeux il y a 500 ans au cours de la Renaissance et la transformation actuelle de la société due au développement et à la démocratisation du numérique. Le travail d’Anna Erard met en lumière les étonnantes similitudes  entre les peurs et les appréhensions face au changement à l’époque de Léonard de Vinci et de nos jours. Le progrès de l’intelligence artificielle et de l’Open Source soulèvent, en effet, beaucoup de débats et d’inquiétudes, tout comme la démocratisation de l’imprimerie à partir de 1450.

Buste de l’emblématique inventeur de la Renaissance: Léonard de Vinci

La réalisation de l’exposition a été permise grâce à un grand nombre de collaboration notamment avec l’école d’ingénieurs polytech à Orléans, la Scuola di Ingegneria di Firenze en Italie et le centre de formation des apprentis d’Orléans soutenus par la région Centre et Enedis Centre Val de Loire, organisateur des 500 ans de la Renaissance. La coopération avec l’école Italienne a poussé l’exposition à faire de son caractère mobile une priorité puisqu’elle se déplacera en Europe et sera traduite en 3 langues : le français, l’anglais et l’italien. La ville d’Orléans recevra également la visite d’étudiants italiens pour un événement autour de la Vis aérienne, pièce unique au monde avec l’Ornothoptère exposés à la collégiale jusqu’au 7 avril. En effet, ces deux pièces maîtresses de l’événement sont les seules au monde à répondre précisément aux critères de construction exposé par l’inventeur Léonard de Vinci.

L’exposition est l’opportunité de redécouvrir De Vinci, non plus comme un peintre et inventeur qui appartient au passé mais comme un précurseur de la technologie moderne tout en touchant du doigt toutes les nouvelles innovations de façon ludique et interactive.

ZF

Afficher les commentaires