Loir-et-Cher: Maurice Leroy abandonne son dernier mandat

Le communiqué est tombé à 9 h 18 ce 1er mars 2019. Après celui de député, l’ancien Ministre de la ville et président du Conseil départemental du Loir-et-Cher lâche son mandat de conseiller départemental. Maurice Leroy avait déjà démissionné de son siège de député UDI du Loir-et-Cher en décembre. Il quitte la scène politique.   

La nouvelle fait figure d’une bombe. Après 25 ans de vie publique (1), Maurice Leroy tire donc un trait définitif sur son action publique. Directeur général adjoint du Grand Moscou, en charge du développement international depuis 2 mois, Momo se consacrera désormais à temps complet à cette nouvelle activité  professionnelle.

Maurice Leroy quitte définitivement la vie politique en France.@JLV

C’est son suppléant Philippe Mercier, maire de la commune nouvelle de la Vallée de Ronsard (issue de la fusion entre Tréhet et Couture-sur-le-Loir le 1er janvier dernier) et 1er vice-président de la Communauté d’agglomération Territoires Vendômois en charge du développement économique, qui lui succédera au département en binôme avec Claire Foucher-Maupetit.

Jean-Luc Vezon

(1) Maurice Leroy était conseiller départemental depuis 1994. .

L’hommage de Nicolas Perruchot

Le président du conseil départrementaldu Loir-et-Cher, Nicolas Perruchot qui a succédé à Muriced Leroy dans un communiqué , “adresse à Maurice Leroy ses meilleurs vœux de réussite dans ses
nouvelles fonctions de Directeur général adjoint du Grand Moscou et salue son
engagement et son travail en faveur du territoire de Loir-et-Cher durant toutes ces
années.”

Maurice LEROY est remplacé dans ses fonctions de Conseiller départemental de Montoire-
sur-le-Loir par son suppléant Philippe MERCIER, maire de la commune nouvelle de La

Vallée de Ronsard, qui a déjà exercé ces fonctions entre 2011 et 2015.

Afficher les commentaires