“Premières Loges “, un premier nouveau festival de chansons à Orléans

A quelques heures  du premier festival “Premières Loges” dédié à Orléans à la chanson vivante française, Valérian Renault  et Pierre Perrault, les deux fondateurs de l’association “Loges Productions”, l’un,  un brûlant et émouvant interprète, et l’autre un acteur culturel orléanais qui a entre autres fondé le fameux “Festival de travers” célébrant des années durant la vivante chanson française, nous parlent de ce nouveau festival en devenir qui accueillera ce week-end, Armelle Dumoulin, Erwan Pinard, Nico et Dinone, leurs coups de cœur.

Pour la belle histoire, cette association  a tenu à programmer pour “Premières Loges” avec une simple humilité,  la découverte, alors que dans ses rangs elle compte rien de moins que Aimée Leballeur, Fred Ferrand, Pascal Maupeu, Jérôme Marin, Les Amuse-Gueules Lila Tamazit, Cinq, ou ce tour de chant “Quand la chanson se souvient de la Shoah”,  événement qui est invité prochainement en Allemagne.

Avec “Loges  Productions”, il s’agit là de la fine fleur de la chanson orléanaise et nationale. Devant laquelle l’association a tenu à s’effacer avec passion sensible. Amour de l’art quand tu nous tiens…

Cela contribue  à faire naître un festival nourri de vérité et de bouleversements.

Jean-Dominique Burtin.

Festival Premières Loges

Un véritable florilège de la Chanson française contemporaine, les 8 et 9 mars prochains à la Maison des Arts et de la Musique d’Orléans

vendredi 8 mars

Armelle Dumoulin

Dans ce troisième album, Armelle Dumoulin continue son exigeant dessein dans le monde de la chanson contemporaine, portée par une écriture à la fois littéraire et lapidaire et son chant sanguin, intime et balancé, porté aussi par son jeu de guitare plutôt sauvage et la finesse de ses musiciens.  Elle invite Yolande Moreau et Bertrand Belin à partager son univers singulièrement familier.

Coup de Cœur du Centre de la Chanson 2013.  

Erwan Pinard

Mi-punk, mi-crooner il débarque sans mode d’emploi avec ses chansons piégées : baroques, farouches, absurdes et toujours bienveillantes. Des pogos pour dire je t’aime, des slows à s’arracher la calvitie servis sur un bel enrobé d’humour. On en peut rouler tranquille et pourtant on en redemande. Va comprendre, va voir…

Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros 2017

samedi 9 mars

Nico*

Nico* (prononcez Nico Etoile) est apparu il y a quelques années dans le paysage de la chanson, et celle-ci ne s’en est jamais tout à fait remise. Vêtu de ses textes au désespoir en trompe l’œil, à l’humour croc-en-jambe, ce verbe intrusif qui vous prend aux tripes ; armé de récentes musiques arrangées par des musiciens de haute volée ; Nico* s’avance sur scène en contre jour, le poing serré sur son micro, le corps ému et la voix ténue, tenue, tendue.

Prix Georges Moustaki 2017

Dimoné

Dimoné n’est pas de ces dociles caboteurs longeant le rivage. Il préfère mettre cap au large, chercher les remous. Ce poète-cartographe sillonne d’impétueux courants intérieurs, vogue de rêves en fantasmes, essuie doutes et constats. Pour finalement jeter l’ancre en des territoires inexplorés, entre 40èmes rougissants et 50èmes urgents, là où la pudeur le dispute à la sincérité, le sacré au secret, le rageur au tendre. A rebours des chroniques du quotidien,son écriture affutée aspire à l’universel. Sa plume caresse l’homme « au plus près de l’os », cisèle le verbe avec élégance, au gré des jeux de mots et doubles sens. D’une voix pénétrante à la fois grave et soyeuse, il distille une poésie sans fard, presque charnelle, posée sur une pop mélodique portée par les guitares. Dandy démon, Dimoné grésille, irradie, bouillonne, crépite et éclabousse.

Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros 2015

Une soirée Plein tarif 12 € Tarif réduit 8 €

Pass 2 jours Plein tarif 20 € Tarif réduit 14 €

Maison des Arts et de la Musique, MAM 10 cours Victor Hugo 45100 Orléans

Afficher les commentaires