Le Grand débat régional sur France 3 Centre avec la rédaction de Magcentre

Dans la presse dite nationale, ces Grands débats version régionale, baptisés “conférences citoyennes “avec des citoyens tirés au sort (70 pour le Centre-Val -de-Loire) dans les six départements, étaient passés à peu près inaperçus. Ce samedi 16 mars les TV leur avait préféré les images du Fouquet’s en flamme et du vandalisme sur les Champs.

Jean-Jacques Talpin, de la rédaction de Magcentre, ce dimanche sur France3

La presse locale et régionale, comme Magcentre, avait en revanche rendu compte de ce débat régional d’Orléans, globalement très positif pour une grande majorité de participants. Nous y avions même plongé à l’intérieur grâce à un membre de la rédaction Jean-Jacques Talpin tiré au sort pour y participer.

“Beaucoup d’échanges”

Les deux participants au Grand débat régional.

“Dimanche politique” l’émission animée par Franck Leroy, rédacteur en chef adjoint de France 3 Centre à Orléans avait donc eu la bonne idée d’inviter dimanche Jean-Jacques Talpin sur son plateau avec Hélène une autre participante qui, elle aussi, a trouvé le débat “bien mené avec beaucoup d’échanges”. Taline Aprikian référente en préfecture du Grand débat et Pierre Allorant, notre chroniqueur régulier, vice-président de l’université et membre du CESER pour son regard politique et historique étaient les autres invités. Pour Jean-Jacques Talpin, dans le groupe (les débats étaient organisés par tables-ateliers, “chacun a pu s’exprimer“, mais il a déploré l’absence de jeunes et le fait que certains thèmes n’aient pas été abordés comme l’emploi et le logement.

Toujours le désert médical

Taline Aprikian, référente et directrice de cabinet du préfet.

En revanche, il a souligné une constance dans les revendications, à partir du désert médical dont la région est championne de France, celle d’obliger les jeunes médecins à s’installer dans les zones les plus touchées. Mais quand on a entendu dans l’émission précédente, Jean-Pierre Door (député du Loiret et ancien médecin), refuser cette solution comme tout le lobby médical, Emmanuel Macron l’ayant également repoussé lors du débat à Gargilesse (Indre), sans parler d’Agnes Buzyn, ministre de la Santé, qui y est parfaitement hostile, on se demande si dans ses décisions, le Président entendra les Français, là-dessus comme sur d’autres sujets.

Lors du reportage réalisé au cœur de cette conférence citoyenne d’Orléans, une intervenante parle de “boite de pandore ouverte”, et de “cocotte minute“. Chacun en convient comme Pierre Allorant, optimiste sur la suite, “il y aura des mesure symbolique sur le long terme”. Il n’a pas été question non plus selon Jean-Jacques Talpin du RIC (Référendum d’initiative citoyenne) ni de l’ISF. Mais les questions de pouvoir d’achat et d’impôts, ainsi que “l’éloignement des citoyens des décisions”, dans notre démocratie représentative, sont revenues souvent dans les échanges. 

Cette déclinaison régional du Grand débat méritait bien une suite télévisée et France 3 Centre a pris cette bonne initiative, de reportages et d’échanges, en outre parfaitement orchestrés par Frank Leroy.

Ch.B

Pour revoir l’émission: https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/emissions/dimanche-en-politique-centre-val-de-loire

Afficher les commentaires