Football : cap sur les play-offs pour l’US Orléans

Après la trêve internationale, les joueurs de l’USO retrouvent ce vendredi 29 mars le chemin de la compétition en recevant le Red Star au stade de La Source. Assurés mathématiquement du maintien en Ligue 2, les hommes de Didier Ollé-Nicolle peuvent aborder les neuf derniers matchs de la saison sereinement. Sans pour autant manquer d’ambition…

Le milieu de terrain Ousmane Cissokho contre le Red Star le 26 octobre 2018. © Photo US Orléans

La course aux play-offs est bel est bien lancée. Joueurs et entraîneur ne s’en cachent plus. Le maintien du club en Ligue 2 étant désormais acquis, l’US Orléans peut regarder vers le haut. Avec la folle dynamique lancée depuis le 18 janvier dernier (8 matchs d’affilée sans défaite dans cette compétition), le top 5 ne semble plus très loin. Le coach Didier Ollé-Nicolle se réjouit d’une telle perspective. “La fin de saison s’annonce merveilleuse. Quoiqu’il arrive, il ne nous arrivera rien de négatif. On a la possibilité ce vendredi de battre notre record de points de l’année dernière (46) à huit matchs de la fin.”  L’entraîneur veut bien croire à la perspective des play-offs, mais il fait preuve de prudence. “Dans notre position (7e) et avec notre statut, c’est le seul objectif qu’on doit avoir en tête. Ça va être difficile parce que plusieurs équipes son concernées. Il faut réaliser un parcours quasi parfait.” 

“Ça va être très compliqué”

Ce parcours commence par la réception du Red Star ce vendredi soir au stade de La Source. Bon dernier de Ligue 2 avec seulement 22 points, le club audonien connaît actuellement quelques turbulences. Faruk Hadzibejic, l’entraîneur, est parti. Les dirigeants ont confié les rennes de l’équipe à l’un de ses adjoints, Vincent Doukantié. L’épisode Clément Chantôme a aussi agité le Red Star. Le milieu de terrain a été mis à pied pendant trois jours pour avoir quitté le terrain en plein match, sans autorisation, contre Clermont il y a quinze jours. Même si l’USO marche sur l’eau, les joueurs n’abordent pas cette rencontre comme une formalité. “Cette équipe va essayer de sauver sa peau, c’est certainement une de ses dernières chances pour se maintenir, donc ça va être très compliqué”, analyse le défenseur Cédric Cambon.

Ce vendredi, le coach Didier Ollé-Nicolle pourra compter sur les retours de Lopy, Benkaïd, Pinaud et Demoncy. Jordan Tell et Pierre Bouby sont toujours indisponibles. La présence de Quentin Lecoeuche est quand à elle très incertaine. Le joueur a été contraint de stopper l’entraînement ce jeudi, après avoir ressenti une douleur aux ischio-jambiers.

Le groupe de l’USO :

Gardiens : Gallon, Renault.
Défenseurs : Mutombo, Cambon, Monfray, Furtado, Pinaud, Lecoeuche.
Milieux de terrain : Ziani, Demoncy, D’Arpino, Avounou, Cissokho, Perrin, Traoré, Ephestion, Traoré.
Attaquants : Le Tallec, Benkaïd.

Yohann Desplat

Afficher les commentaires