1er avril: une bien belle pêche dans les filets de Magcentre

Devant la multiplication  des fake news (fausses nouvelles) sur les réseaux sociaux, est-il encore possible de respecter une tradition bien ancré dans la presse : le poisson d’avril qui généralement se déguste le 1er du mois.  Facebook et ses potes milliardaires californiens auront-ils eu l’écaille du poisson français ? A Magcentre nous continuons, car il ne faut pas confondre, canular et désinformation, plaisanterie de plus ou moins bon goût pour lecteurs un peu naïfs, et démentie le lendemain, avec rumeurs et théories du complot ?

Des poissons comme s’il en pleuvait.@Le télégramme.

 

Et puis y a-t-il si  peu d’occasions de se détendre un peu les zygomatiques ? Donc sur Magcentre en ce lundi 1er avril on apprenait que la mairie d’Orléans abandonnerait le projet de passerelle sur la Loire (et de téléphérique suggéré par nos soins) « pour créer un tunnel cyclable sous le fleuve, baptisé le vélo star. C’est une société britannique qui porte le projet » mais l’histoire ne disait pas si les cyclistes devront rouler à gauche. En fait, la vérité c’est que les cyclistes ne verront jamais le bout du tunnel pour franchir la Loire, c’est une information qu’on peut réduire en …sandre.

                                                               Un gros poisson pas très frais

 

©Néandertalus Sympaticus

Le plus gros poisson du jour, plus très frais, a de longs poils roux et il a été découvert par hasard en forêt d’Orléans par un promeneur :  « il s’agit d’un mammouth de 15 à 20 000 ans qui va faire le bonheur du futur MOB, le musée pour la biodiversité et l’environnement. » Fausse nouvelle encore, il n’y a pas plus de mammouth en forêt d’Orléans que d’Education Nationale à dégraisser ou d’éléphants au PS.

 

 

                                                               Le rond-point déclassé

Toujours sur Magcentre, carrefour de l’information parfois décalée, on apprenait lundi que le rond-point français a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco.  François Ruffin, le député de la France insoumise  aurait été à l’origine de ce classement au titre de paysage culturel justifié par le bon goût des décorations qui ont germé dans l’esprit des maires sur ces ronds-points, des charrettes et des gerbes de blé en Beauce, des saucisses à l’entrée de Morteau, un cheval à Saumur et des vieux gréements en Bretagne. Et puis la France étant championne du  monde avec ses 67 300 ronds points, comme le dit une responsable de l’UNESCO, « en matière de rond-point,  la France porte sans conteste le maillot jaune. »…!

Cl Marie Line Bonneau

Ce qui n’est pas faux, mais malgré le bon goût des décos des ronds-points et leurs prix (entre 500 000 et un million d’euros) qui prouvent que nos maires, élus préférés des Français, ont parfois des pratiques bizarres et dispendieuses, le rond-point n’ira pas à l’UNESCO.

Renaissance et Gorafi devenu Figaro

Autre nouvelle réjouissante que nous donnions lundi, le projet Alter’Natal qui veut profiter du 500 ème anniversaire de la Renaissance pour faire remonter le nombre de naissances, malgré la crise des maternités. En fait il n’y aura pas plus d’augmentation des naissances grâce à Léonard de Vinci que de bébés sur « l’aire d’accouchement »,  inaugurée lundi du côté du Blanc (et ça c’est vrai) !

Enfin, nous affirmions encore que le Gorafi, le site du poisson au quotidien, va cesser de publier de fausses nouvelles et s’appellera désormais le Figaro. Plaisanterie aussi, le Gorafi continuera à sortir du poisson d’avril malgré l’information donnée par la République du Centre, selon laquelle le poisson serait dorénavant puni par la loi, et susceptible d’une amende de 1.500€.  Faux: une info judiciaire qui était un poisson sur le poisson…

 

 

Afficher les commentaires