Pierre Jacobs prend la direction de la nouvelle région Orange Grand Ouest

C’est ce lundi 1er avril que Pierre Jacobs a pris ses fonctions de directeur d’Orange pour la nouvelle région Grand Ouest. Il était déjà patron de la célèbre entreprise de télécom pour les régions Bretagne et Pays de la Loire depuis le 1er janvier 2016 mais, dans le cadre de la fusion des directions métropolitaines d’Orange, ses responsabilités s’étendent désormais à la Normandie et au Centre-Val de Loire. Pierre Jacobs pilotera donc les 16.700 salariés du territoire Grand Ouest fraîchement créé.

Pierre Jacobs

Qui est Pierre Jacobs ?

Originaire de Metz, Pierre Jacobs débute ses études au sein des prestigieuses classes préparatoires Hypokhâgne-Khâgne avant d’obtenir son diplôme à l’Institut d’Études Politiques. Il a par la suite intégré l’École Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications et obtenu un master en « Management des Entreprises de Réseau » au cours duquel il rédige un mémoire portant sur les télécommunications qui lui fera découvrir ce secteur dynamique en plein développement. Pierre Jacobs fait donc ses premiers pas chez Orange en tant que Directeur commercial grand public en Lorraine alors qu’il n’a que 23 ans. Trois ans plus tard, il devient Directeur de contrôle de gestion avant d’être nommé à la direction de la région Nord de France en 2006, où il créé la nouvelle direction de la relation client grand public d’Orange, puis accède au poste de directeur général de la générale de téléphone en 2011. Sa progression se poursuit l’obtention en 2016 du poste de directeur de la région Orange Ouest, étendue depuis le lundi 1er avril 2019 aux régions Centre-Val de Loire et Normandie afin de former la toute nouvelle région Grand Ouest. On peut donc définir Pierre Jacobs comme un homme mobile et dynamique qui n’a pas peur du changement et des défis. Il nous confie que, pour lui, « la plus grande richesse que lui offre son expérience professionnelle a été l’opportunité de pouvoir changer d’activités et d’évoluer autant géographiquement qu’humainement en découvrant de nouvelles équipes et de nouvelles façons de travailler tout au long de sa carrière chez Orange ».

Quels sont les projets et les enjeux de la nouvelle organisation Grand Ouest d’Orange ?

Dans un monde toujours plus connecté, la course au haut débit est plus que jamais d’actualité. Pour Pierre Jacobs, la priorité est à l’amélioration de la couverture 4G dans les régions où la connexion laisse à désirer. Ainsi, depuis 2017, l’entreprise Orange s’est lancée dans de grands travaux de renouvellement de l’intégralité des équipements 4G de la région Grand Ouest qui aboutiront à la fin de l’année. Ce projet permettrait, d’ici fin 2019, d’atteindre 99,99% de couverture 4G dans tous les foyers du Grand Ouest, mais également sur les voies de transports, les lignes de trains et les autoroutes afin d’accompagner au mieux les clients Orange dans tout leurs déplacements. Pierre Jacobs nous confie également que le lancement de la 5G est également à surveiller de près d’ici 2020. En plus de la 4G, le nouveau défi d’Orange est la démocratisation de

Récemment, Orange a également lancé son propre assistant vocal: Djingo

la fibre pour tous et partout. Dans le Grand Ouest, 1,6 millions de foyers sont éligibles à la fibre et Orange a pour ambition de multiplier ce chiffre par deux d’ici 2020 grâce notamment aux réseaux d’initiative publique de déploiement de la fibre lancé par les collectivités territoriales qui permettront une collaboration entre SFR, chargé du projet, et Orange, qui pourra y associer son réseau. Ainsi, les grandes villes devraient être fibrées d’ici 2020 et l’intégralité du territoire entre 2022 et 2026. Enfin, Pierre Jacobs révèle un futur projet concernant le “Cloud” et plus généralement les enjeux de cybersécurité et de stockage des données sur lequel Orange souhaite se développer. L’objectif premier de Pierre Jacobs en tant que nouveau patron de la région Orange Grand Ouest semble donc être d’améliorer les services et le débit afin de permettre aux habitants des quatre régions d’être toujours plus connectés.

Quelles seront les évolutions dans le fonctionnement d’Orange dans la région Grand Ouest ?

La nouvelle zone “Grand Ouest” regroupe la Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie et le Centre-Val de Loire

Pour commencer, il apparaît nécessaire de préciser que ce changement d’organisation n’impliquera aucune réduction d’effectif ni de mutation de postes. Pierre Jacobs s’est montré ferme sur le sujet. Ce changement de direction répond au besoin de réduction des directions Orange en France métropolitaine mais n’aura aucun impact sur les 16.700 salariés de l’entreprise dans la région. De plus, malgré la fusion des directions Normandie-Centre- Val de Loire et Pays de la Loire-Bretagne, Pierre Jacobs veut mettre l’accent sur la décentralisation de ce qu’il appelle « les États Majors », qui gèrent la direction des équipes opérationnelles. La firme Orange fait partie d’un secteur multi-métiers, où des activités aussi nombreuses que diversifiées se côtoient. On retrouve des équipes technique, de distribution, de communication, de relations clients… Elles sont en parallèle des prestataires extérieurs qui complètent le travail des salariés d’Orange, ce qui constitue un défi de taille pour la coordination de tous dans la zone Grand Ouest. Pour ce faire, Pierre Jacobs annonce l’installation d’un délégué dans chaque région du Grand Ouest, ainsi que la mise en place de huit unités territoriales, dont deux en Centre-Val de Loire, où des équipes multi-métiers auront la possibilité de travailler ensemble.

Zoé Falliero

Afficher les commentaires