Olivier Carré, maire d’Orléans, il faut “informer à tout prix?”

Alors que la quatrième édition des voix d’Orléans est lancée depuis le jeudi 4 avril, le Maire d’Orléans, Olivier Carré s’est exprimé aujourd’hui, vendredi 5 avril, sur le thème annuel de la rencontre : « Informer, à tout prix ? ». Née en 2015 après les attentats, ces rencontres de la Francophonie sont devenues un rendez-vous incontournable de débats, d’échanges et de libération de la parole sur les grands sujets de société.

Alors que les débats relatifs au journalisme et au monde de l’information battent leur plein depuis hier, jeudi 4 avril, au 1 rue Dupanloup à Orléans, Olivier Carré, Maire d’Orléans a fait le déplacement pour s’exprimer devant ces concitoyens sur ce sujet d’actualité épineux. Après une introduction faite par Emmanuel Khérad, journaliste à France Inter faisant état de la situation actuelle de rejet du monde journalistique et de la presse dans notre société, Olivier Carré a pris la parole  pour déplorer la croissante dangerosité de ce métier en évoquant les 30 reporters tués dans le monde en 2018, les 346 emprisonnés et les 60 maintenus en otages. Selon lui « ces crimes sont trop souvent ignorés, comme si c’était un risque du métier ».

Dans sa prise de parole, il met également en garde face à la montée du phénomène d’information de masse qui mène à une décrédibilisation de la presse et des experts au profit de l’opinion populaire. Ainsi, dans le contexte actuel, Olivier Carré déplore que la « surinformation mène à la désinformation », ce qui transforme le travail d’investigation des journalistes compétents en réel défi tout en aillant des « conséquences létales sur les gouvernements ».

Zoé Falliero

Afficher les commentaires