” T’as voulu voir Vierzon…”

Le 1er avril est passé malheureusement -en ce temps-là on riait un peu- mais Magcentre ne peut résister à l’envie de reproduire le journal l’Agité, publication nous le craignons éphémère, de l’association l’AJT (Association des journalistes de Tourisme).

Le centre-ville de Vierzon.@Simoes

A partir du 1er mai 2019, les touristes devront acquitter une nouvelle taxe de 3 € pour pouvoir visiter Vierzon. Ce “droit d’accès” augmentera en 2020 et sera complété par un autre dispositif en 2022. Alors que Vierzon accueille chaque année environ 10 millions de visiteurs, la mairie de la ville est bien décidée à encadrer le flot de touristes. Son idée : imposer une nouvelle taxe de 3 € à tous les touristes qui visitent la sous-préfecture du Cher sans y passer la nuit.

Des touristes échappant à la taxe de séjour et qualifiés de “dégarcillés” en  berrichon, qui “démolissent et détruisent”. Cette taxe entrera en vigueur à compter du 1er mai 2019 et elle sera récoltée par les transporteurs pour le compte de la mairie. “Vierzon reste ouverte, tranquille et habitable, nous voulons simplement la défendre”, justifie le maire sur son compte Twitter, “La contribution servira à couvrir les coûts de fonctionnement de la ville, soit plus de 30 millions euros par an, en particulier en matière d’ordures ménagères et de maintenance”;. Le maire de Vierzon, Nicolas Sansu, annonce d’ailleurs que le système évoluera à partir de 2020 : le droit  d’accès ordinaire s’élèvera à 6 € mais la taxe pourra varier entre 3 et 10 € selon la saison et l’affluence attendue. Gare à ceux qui tenteront  d’y échapper : la mairie prévoit des amendes allant jusqu’à 39;à 450 €.
Une pré-réservation pour visiter la ville Et ce n’est pas tout ! Le maire de Vierzon souhaite
mettre en place un autre dispositif à partir du 1er janvier 2022 : les touristes souhaitant venir à la
journée devront avoir au préalable effectué une réservation pour pouvoir entrer dans la ville. 
Reste que le torchon brûle entre la mairie de Vierzon et le gouvernement français. Le secrétaire
d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne,
qualifie la nouvelle taxe d’inutile et de dommageable”;. “Est-ce que l’on veut devenir un pays qui fait fuir les touristes ?”, lance-t-il sur son compte Twitter. Pour l’heure, la ville de Vierzon reste droite dans ses bottes.

Eric Hochet

Afficher les commentaires