“Three days of forest”, un jazz protestataire à Jazz Or Jazz ce vendredi

Ce trio a le goût de fureter dans les genres musicaux pour chiner la rareté et l’émotion. Leur nouvelle création s’inspire d’auteures afro-américaines
comme Rita Dove et Gwendolyn Brooks, figures d’une poésie protestataire, hymne à toutes les libertés.
Le trio revisite ces poèmes et crée un folklore imaginaire et électrique, onirique et halluciné.

Partir en balade avec Rita Dove et Gwendolyn Brooks. Outillage Lo-fi pour trio tout terrain. Horizon sauvage. Folk avant la tempête. Goûter le souffle qui balaye forêts, plaines, roches et canyons. Humer la brise qui grandit au loin. Sentir le frémissement des feuilles qui grandit en nous. Fredonner ce fourmillement intérieur. Laisser vibrer les mots au creux de notre écorce. Se gonfler d’un air leste. Contempler la grâce. Ou déployer sa foudre. Et laisser déborder la pulse. Les trois musicien.ne.s de ce trio s’inspirent de la lecture d’autrices afro-américaines, figures essentielles d’une poésie protestataire, pour partir dans une ballade musicale et revisiter ces poèmes sous une forme de “protest song”. Leur musique vole ainsi d’un possible chant de manifestants au free jazz, d’une chanson comptine à une frénésie de transe.

“Jazz Or Jazz”

The Mute Riot of Leaves

Concert du vendredi 12 avril 18h salle Vitez
Théâtre d’Orléans boulevard Pierre Ségelle

avec:
Angela Flahault voix
Séverine Morfin alto
Florian Satche batterie

Tout le programme de Jazz Or Jazz

 

Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture, de la fondation BNP Paribas, de la SACEM, de l’Adami, de la SPEDIDAM, du CNV, de la SCPP, de la SPPF, du FCM et de l’Institut Français. Ce dispositif a pour but de faciliter le repérage et l’émergence des artistes par la mise en place d’un parcours de professionnalisation.

Afficher les commentaires